Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Progression continue des défaillances d'entreprises en France





Le 9 Octobre 2014, par

Sur douze mois, les défaillances d'entreprises continuent de progresser : 63 149 sociétés ont déposé le bilan d'après la Banque de France entre août 2013 et août 2014.


Hausse du chômage et disparitions d'entreprises : la corrélation est malheureusement imparable, même si ce sont les petites entreprises de 1 à 9 salariés qui payent le plus lourd tribut. Le nombre de TPE frappées par la crise et obligées de mettre la clef sous la porte a augmenté de 1,4 % sur 12 mois, quand le nombre de PME touchées est quasi stable (-0,1 %) et celui de grandes entreprises en baisse nette (-15,7 %). Ce sont principalement les activités d'hôtellerie et de restauration qui sont obligées de fermer, suivies de près par les entreprises de transport.

En revanche, les statistiques provisoires de la Banque de France révèlent un ralentissement du nombre de destructions d'entreprises sur les mois de mai, juin, et juillet : - 3,1 %, insuffisant cependant pour que les chiffres sur 12 mois soient meilleurs. 




Jean-Baptiste Giraud
Jean-Baptiste Giraud est journaliste économique, passé par Radio France, BFM, LCI, TF1 et... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook