Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Publicité en ligne : Instagram signe un gros contrat avec Omnicom





Le 10 Mars 2014, par

Instagram, racheté au prix fort par Facebook en 2012 (un milliard de dollars), va débuter la monétisation de l'activité de ses quelques 150 millions d'utilisateurs.


Le réseau social de partage de photos et de vidéos a lancé en fin d'année dernière l'affichage des premières publicités, apparaissant dans le flux des utilisateurs - un peu de la même manière que sur Facebook. Des publicités réservées au marché américain et en volume limité, ainsi que l'a voulu Instagram afin de ne pas froisser des abonnés généralement très frileux en matière de publicité. Fin 2012, le réseau avait fait enrager bon nombre de ses utilisateurs en modifiant ses conditions d'utilisation : Instagram pouvait alors vendre, sans dédommagements, les images postées par ses membres à des annonceurs. Devant la bronca, le réseau fera machine arrière… On comprend mieux dès lors qu'il marche sur des oeufs dans ce domaine.
 
Mais le temps des expérimentations est terminé. Instagram a ainsi signé un accord avec Omnicom, l'agence publicitaire qui a fusionné mi 2013 avec le français Publicis. Les termes de cet accord sont évidemment inconnus, mais l'idée est de proposer aux annonceurs de la régie de l'espace sur Instagram. Le service de partage de photos promet des images « incroyables » et engageantes pour l'utilisateur, loin de la publicité au rabais qu'AdSense, la régie pub de Google, a l'habitude de diffuser. De belles paroles, mais on verra d'ici quelques trimestres si cette volonté tient toujours ou si la realpolitik économique aura eu raison des beaux discours.
 
Les annonceurs ne devraient toutefois pas manquer de se précipiter sur les espaces ouverts sur Instagram. Le réseau est un véritable prescripteur, en particulier lorsque les internautes s'emparent d'un phénomène de mode tournant autour d'une marque : cela signifie bien souvent de la publicité gratuite !


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »









Rss
Twitter
Facebook