Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Publicité en ligne : nouvelle enquête de la Commission européenne sur Google





Le 24 Juin 2021, par françois Lapierre

Une fois encore, Google va devoir s'expliquer devant la Commission européenne qui a annoncé une nouvelle enquête sur les pratiques du géant d'Internet sur le marché de la publicité en ligne.


Soupçon d'abus de position dominante de la part de Google

Google favorise-t-il ses propres services de gestion de la publicité en ligne au détriment de la concurrence ? C'est la question à laquelle la Commission européenne devra répondre au travers d'une nouvelle enquête. Bruxelles réagit ainsi à plusieurs plaintes déposées par des concurrents du moteur de recherche américain pour des pratiques jugées contraires aux règles de la concurrence. Or, la publicité en ligne, c'est le cœur du business de Google.

Margrethe Vestager, la commissaire européenne en charge de la concurrence, a expliqué que Google était présent « à presque tous les niveaux de la chaîne de fourniture » pour tout ce qui concernait l'affichage publicitaire en ligne. Le régulateur craint que l'entreprise n'ait rendu l'exercice d'une concurrence plus difficile pour les services concurrents.

Enquête de près sur les services publicitaires

Dans le détail, la Commission européenne va examiner de près les obligations dictées par Google aux annonceurs pour qu'ils utilisent ses services publicitaires. Le moteur de recherche aurait également mis en place des restrictions pour l'accès aux données publicitaires, des restrictions qui corsètent plusieurs acteurs du secteur. Google aurait aussi la volonté de mettre en œuvre de nouvelles mesures pour renforcer son hégémonie dans le secteur.

Cette enquête tombe peu de temps après une condamnation à 220 millions d'euros infligée par l'Autorité de la concurrence française dans ce même dossier. Le régulateur français a jugé que l'entreprise avait abusé de sa position dominante sur le marché de la publicité en ligne. En plus de l'amende, le groupe a accepté la mise en place de plusieurs solutions pour améliorer ses pratiques.



Tags : google

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook