Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Qualcomm : une amende de près d'un milliard d'euros





Le 24 Janvier 2018, par

La Commission européenne frappe une fois encore en matière de concurrence. Cette fois, c'est Qualcomm qui écope d'une amende de près d'un milliard d'euros pour abus de position dominante.


Le fournisseur de processeurs et de puces se voit infligé une amende de 997 millions d'euros. Ce n'est pas une première pour Qualcomm, qui avait déjà été l'objet d'une amende de 770 millions de dollars de la part des autorités taïwanaises ; l'entreprise avait alors été accusée de manipulation de prix et d'atteinte à la concurrence. Cette fois, la Commission européenne est coupable d'avoir « illégalement évincé ses concurrents », selon Margrethe Vestager la Commissaire européenne à la Concurrence. Dans le détail, Qualcomm a versé des « milliards de dollars » à Apple pour s'assurer de la fidélité du constructeur de l'iPhone. Ce dernier équipe son smartphone de puces réseau de Qualcomm.

« Ces paiements n'étaient pas de simples réductions de prix, mais étaient effectués à la condition qu'Apple utilise exclusivement les puces de Qualcomm dans tous ses iPhones et ses iPads », a précisé la responsable européenne. Les concurrents de Qualcomm ne pouvaient donc rivaliser, malgré la qualité de leurs produits. Selon Bruxelles, Qualcomm a empêché les consommateurs et les entreprises de bénéficier de meilleures technologies et d'un choix plus important. Le tout dans un secteur où la demande est forte et où le potentiel pour les technologies innovante est très important.

Les pratiques constatées par l'Union européenne sont donc illégales au regard des règles de la concurrence, ce qui explique la sévérité de l'amende infligée au groupe. La Commission européenne a ouvert son enquête sur Qualcomm en juillet 2015 ; huit mois plus tard, Bruxelles envoyait à l'entreprise deux communications de griefs, qui sont en quelque sorte l'équivalent d'actes d'accusation. Qualcomm n'a visiblement pas su convaincre la Commission du bien fondé de ses pratiques.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Qualcomm

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook