Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Quelles sont les clés pour prendre du plaisir à manager ?





Le 12 Décembre 2022, par Partenaire

Débutant ou pas, pour réussir en tant que manager, il est crucial de maîtriser les principes de la communication interpersonnelle. Le développement de soi, ainsi qu'un bon leadership sont également nécessaires. Cependant, certains aspects peuvent rendre le métier de manager peu plaisant. Il s’agit entre autres de la gestion des situations difficiles et conflictuelles ainsi que du besoin constant d'atteindre les objectifs de performance et de productivité des équipes. L’exercice de la fonction managériale devient plus difficile, dans un contexte actuel où le management traditionnel est de plus en plus rejeté. Toutefois, au-delà de toute contrainte, ce métier s'avère toujours aussi intéressant et passionnant pour les personnes qui en maîtrisent les contours. Alors, comment prendre du plaisir à manager ?


 

Bien adapter son style de management


Pour être un bon manager, et surtout pour prendre du plaisir à faire ce travail, il est indispensable d'apprendre à adapter son style de management à chacun de ses collaborateurs. Ainsi, s'exercer à pratiquer le style participatif, le management inclusif, persuasif ainsi que les styles directifs ou délégatifs est recommandé. De ce fait, en fonction de vos sensibilités personnelles, de votre expérience, de votre agilité et selon les collaborateurs avec lesquels vous travaillez (personnalités, qualités, défauts, expériences) vous pourrez facilement passer d'un style managérial à un autre.

Cependant, adapter son style de management à diverses situations, à la motivation, aux compétences et à l'énergie de ses collaborateurs s'avère un processus délicat. Il conviendra donc de diagnostiquer très objectivement la maturité de chacun des collaborateurs ainsi que de l'esprit collectif de toute l'équipe. Une telle approche nécessite généralement un renforcement des capacités du manager. Ainsi, il est recommandé de se faire accompagner régulièrement par des professionnels. Cela vous permettra d'accroître vos  compétences et ainsi de vous améliorer.
 

L'appétence pour booster astucieusement le moral et l'engagement de ses collaborateurs


Adopter une attitude qui favorise l'autonomie de ses collaborateurs​ est une très bonne manière de motiver ses équipes à être plus productives. En pratique, il faudra souvent responsabiliser vos collaborateurs et leur déléguer des tâches, afin de leur montrer que vous avez confiance en eux. Faire, plus fréquemment et en toute situation, des  feedbacks plus constructifs, et surtout non dégradants (ou froissants), s'avère également essentiel. En effet, vous devrez toujours être bienveillant envers chaque membre de vos équipes, en veillant à ne pas tomber dans la complaisance. Outre ces points importants, connaître les différentes appétences qui caractérisent vos collaborateurs est essentiel pour les amener à être plus épanouis, plus engagés et plus productifs.

En effet, une appétence est une tendance innée, naturelle et facile à mobiliser, permettant de réaliser, avec succès, certaines missions professionnelles ou personnelles. Les 30 appétences identifiées à ce jour sont classées en trois grandes catégories. Il s'agit des appétences  relatives à : 
 
  • l’action (challenge, optimisation, l’exploration), 
  • la réflexion (curiosité, débrouillardise, curiosité, stratégies), 
  • la relation et aux émotions (leadership, pédagogie, empathie). 
     
Il est recommandé d'identifier les qualités professionnelles nécessaires à la réalisation de vos activités et de vos projets, afin d'assigner ces derniers à vos collaborateurs sur la base de leurs appétences. En d'autres termes, vous devrez déceler ce qui représente naturellement un réel enjeu professionnel pour chacun des membres de vos équipes. Il faudra donc considérer l’aimer-faire, en plus du savoir-faire et du savoir-être, lors de la délégation de responsabilité et l'assignation des tâches. Pour y arriver, faire une formation pour accroître ses aptitudes à caractériser ses collaborateurs en tant que manager revêt un aspect capital. 
 

Mettre la notion de bien-être au travail au cœur de sa stratégie Managériale


Améliorer la qualité de vie au travail pour ses collaborateurs et pour soi-même est important pour avoir de bons résultats en entreprise. Cela est surtout nécessaire pour prendre du plaisir à travailler, en tant que manager car cela garantit un bien-être et de bonnes relations de travail. Cependant, développer le bien-être au travail passe par des actions diverses, des plus simplistes et peu onéreuses à celles relativement complexes et budgétivores. Entre autres, il s'agira de :
 
  • intégrer des espaces bien-être au sein de l'entreprise (cafétéria, salle de méditation ou de sport, atelier créatif),
  •   promouvoir les bonnes  postures de travail et une bonne alimentation auprès des salarié.es,
  •   végétaliser les espaces de travail,
  •   se permettre de lâcher prise quand il le faut,
  •   développer la cohésion d’équipe et l'enthousiasme en toute situation.
     
Par ailleurs, il est important que vous portiez un autre regard sur votre travail, en valorisant vos efforts, ainsi que ceux de  vos collaborateurs. Cela passe par la reconnaissance envers vos équipes et envers votre propre personne, même avec de tout petits succès. Aussi, à chaque grande réalisation, consacrez un moment pour célébrer la réussite et encourager vos collaborateurs. L'engagement et la motivation de vos équipes se verront renforcés.  
 

Définir des objectifs SMART et motivants


Prendre du plaisir à manager nécessite que vous définissiez des objectifs SMART et motivants, dans une approche participative et inclusive. En réalité, poursuivre des objectifs de trop grande envergure, risque de faire apparaître chez les salariés, du stress, du découragement, du désengagement et un manque de confiance, nuisibles à leur productivité.

Pour pallier cela, subdiviser les grands objectifs en sous-objectifs clairs et aisément atteignables, dans un délai relativement court est une bonne option. Ce processus vous permettra de maintenir une bonne atmosphère de travail, avec des salariés convaincus de l'impact de leurs efforts quotidiens sur le développement de l'entreprise. Il est donc important pour tout manager de savoir  définir des objectifs spécifiques, mesurables, atteignables et réalisables dans un temps clairement déterminé.
 

Rechercher et éliminer les sources de souffrance au travail


Pour avoir plus de plaisir à manager vos collaborateurs, il est déterminant d'identifier clairement les problèmes (même les plus petits) que vos équipes et vous rencontrez dans l'exercice de vos fonctions. En plus de constituer un véritable handicap pour la productivité de l'entreprise, ces petites difficultés engendrent de la souffrance au travail. Les analyser objectivement permettra d’y apporter des solutions efficaces.  Par exemple, les situations de peurs, d'ennui, et de manque de confiance peuvent occasionner la baisse de performance chez vos collaborateurs, et même à votre propre niveau.  

En effet, généralement très discrète, la peur est plus  fréquente dans les situations de travail qu'on ne puisse penser. Il faudra donc que vous identifiez et fassiez face à toutes les  peurs que vous rencontrez dans l'exercice de votre fonction managériales. Cela vous permettra d'éviter au maximum la souffrance au travail. Par ailleurs, bien que méconnu par plusieurs personnes, l'ennui s'avère aussi une source majeure de mal-être professionnel.

De ce fait, déceler ces états d'âme, rapidement, au niveau de vos équipes (et chez vous même) vous aidera à mieux prendre du plaisir à manager en répondant promptement et efficacement aux divers besoins. Cette démarche peut paraître difficile et cela est bien normal. Alors, n'hésitez pas à vous faire aider par des professionnels expérimentés en management.
Suivre une formation vous aidera à mieux connaître tous les facteurs qui déterminent la souffrance au travail, afin de les éviter.

 




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook