Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Radicalisation et individus toxiques : un ouvrage pour y voir plus clair.





Le 11 Septembre 2018, par La Rédaction


À l’heure des résonnances et des dissonances cognitives massives portées et démultipliées par les bien nommés Mass-medias, des constantes psychologiques et communicationnelles sont intéressantes à dégager afin de se prémunir et de protéger nos démocraties contre les influences qui tentent au quotidien de les frapper et de les happer dans une spirale de haine.
 
Le chercheur en neuropsychologie et spécialiste en nouvelles narrations, Yannick Bressan, travaille depuis de nombreuses années sur les thèmes du renseignement, des techniques de mise en scène propagandistes ainsi que sur les processus de radicalisation qui leur sont associés.
 
Son dernier ouvrage paru chez VA Éditions, « Radicalisation, renseignement et individus toxiques », offre une grille de lecture au travers de l’adhésion émergentiste. Les ressorts neuropsychologiques du PAEm (Principe d’adhésion émergentiste) proposent des perspectives nouvelles, très surprenantes et inusitées à la compréhension et à la prise en charge, par les citoyens, les services de sécurité et plus largement par les décideurs, du mal profond qui ronge les sociétés d’Orient et d’Occident à la suite des opérations psychologiques offensives opérées de façon récurrente par des organisations terroristes ou par certains individus qui peuvent nous être proches.
 
C’est ainsi un outil précieux qui est présenté dans cet ouvrage. D’un point de vue théorique, certes, mais aussi dans sa dimension opérationnelle. Il sera alors possible de mieux appréhender les ressorts propagandistes à l’œuvre quotidiennement dans nos vies privées et publiques et de mieux s’en prémunir en tant qu’être humain.
 
L’auteur de ce livre, Yannick Bressan, est docteur en Sciences humaines, directeur de recherche au Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R) et chercheur en neuropsychologie.
L’un de ses principaux champs d’investigation est l’analyse des constructions narratives appliquées à Internet (Cyberpsyops) en vue d’engager des processus psychologiques massifs et individuels. Il s’agit pour lui, dans un questionnement résolument interdisciplinaire, d’identifier, de comprendre et d’envisager le traitement des phénomènes de radicalisation, de manipulations mentales/psychologiques, d’influence (par l’image, le son, etc.).
 
C’est ainsi son expertise dont il nous fait profiter au travers des pages de son livre en vue de mieux nous protéger, protéger nos activités économiques, sociales, sociétales et familiales.
L’approche qu’il propose est donc à la fois théorique et pratique afin de répondre aux questionnements et aux besoins de notre société contemporaine.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

















Rss
Twitter
Facebook