Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Rafale : enfin un premier débouché à l'international





Le 12 Février 2015, par Aurélien Delacroix

C’est fait, le Rafale va atterrir au Caire. Dassault a finalement trouvé un premier client à l’international pour son chasseur vedette. La rumeur courait que l’Égypte était en piste pour être le premier pays hors France à commander des avions de combat : c’est chose faite.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
L’accord de vente, acte ce jeudi 12 février, porte sur la livraison à l’Égypte de 24 Rafale, une frégate FREEM, ainsi que des missiles à courte et moyenne portée. Le montant des emplettes est de plus de 5 milliards d’euros. Il ne reste plus sur le document que la signature d’un dirigeant français (sans doute François Hollande) et celle du président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi pour définitivement sceller le sort du contrat.

L’affaire a été rondement menée : il n’a en fait fallu que trois mois pour boucler le contrat dont le plus difficile à négocier a été le financement — réglé il y a quelques jours par un round de discussions entre les officiels français et égyptiens.

Le Caire est un client régulier de l’industrie française de l’armement, avec un total de 250 millions d’euros d’achats en tout genre entre 2009 et 2013. Mais il s’agit là d’un contrat d’une ampleur bien plus conséquente et qui engage véritablement les finances du pays, qui ne sont pas nécessairement au beau fixe. En achetant des Rafale, l’Égypte poursuit une tradition de pionnier puisqu’elle avait été le premier pays à acheter des Mirage 2000, en 1981.



Tags : dassault, rafale

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook