Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Rafale : et maintenant, les Émirats Arabes Unis ?





Le 13 Avril 2015, par Aurélien Delacroix

Le Rafale pourrait profiter d’une bonne série. Après avoir vendu 24 avions de chasse à l’Égypte en février, puis 36 appareils de plus à l’Inde il y a quelques jours, le destin international de l’avion de Dassault pourrait ne pas s’arrêter en si bon chemin.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, a ainsi eu un mot lors d’un point presse à Ryad : « Il y a un proverbe en France qui dit "jamais deux sans trois", je crois beaucoup en ce proverbe ». en visite officielle aux Émirats Arabes Unis, le ministre semble croire en la bonne étoile du Rafale, qui ne cessait de pâlir à l’international : personne n’en voulait, exception faite de l’armée française.

Il est fort possible que les négociations entre la France et les Émirats aient progressé et que la vente de Rafale soit une probabilité forte. « J'espère que nous pourrons avoir de bonnes nouvelles, et nous y travaillons ». Les négociations, longues et laborieuses, semblent en tout cas donner des signes de progression ces derniers jours — confère cette visite de Laurent Fabius.

Après avoir été boudé par tous les pays susceptibles d’être intéressé, le Rafale a longtemps végété au sein de la seule armée française. Mais le déclic égyptien de février a visiblement rallumé les ardeurs d’autres clients.



Tags : dassault, rafale

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook