Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Rafale : vers un second contrat pour l’Inde





Le 15 Mai 2017, par

En septembre dernier, et après des mois de tractations difficiles, l’Inde finissait par apposer sa signature sur un contrat portant sur 36 avions construits par Dassault. Le pays pourrait réitérer avec une nouvelle commande.


Eric Trappier, le PDG de Dassault, l’assure dans une interview pour Sud Ouest. L’Asie est le prochain eldorado pour le groupe français de défense, avec plusieurs contrats en négociations. C’est le cas pour l’Inde qui, après une première commande équivalente à 7,87 milliards d’euros, pourrait acquérir de nouveaux Rafale dans les prochains mois. Le patron de Dassault confirme en effet que des discussions sont en cours avec le pays.

Les besoins en Inde sont « immense », indique-t-il. Ainsi, la Marine du pays aurait besoin de 57 avions que Dassault se ferait évidemment un plaisir de lui vendre. Mais on l’a vu avec le premier contrat, qui a été très long à se dessiner : il faudra sans doute se montrer patient et obstiné. Autre pays qui devrait tomber dans l’escarcelle de Dassault : la Malaisie.

En mars, Stéphane Le Foll, ex-porte parole du gouvernement, confirmait que la France discutait avec la Malaisie dans des négociations exclusives. Le contrat porte sur 18 avions. Le Rafale a rencontré bien des difficultés pour trouver la place à l’international, mais depuis quelques années les affaires ont décollé : l’Egypte a ainsi acheté pour 24 unités (5 milliards d’euros), tout comme le Qatar avec une commande de 24 avions pour 6,3 milliards.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : dassault

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel
















Rss
Twitter
Facebook