Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Rapprochement Orange/Bouygues Telecom : encore quelques semaines





Le 16 Février 2016, par

Il faudra prendre son mal en patience pour voir Orange et Bouygues Telecom se rapprocher. L’opérateur historique a fait savoir que les discussions entre les deux groupes nécessitent encore « plusieurs semaines » avant d’aboutir à une décision.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Les spéculations vont donc se poursuivre sur la fusion des activités mobiles d’Orange et de Bouygues Telecom. Parmi les points de contentieux : l’entrée du second dans le capital du premier. Bouygues pourrait ainsi obtenir entre 10 à 15% du capital d’Orange, a déclaré Stéphane Richard, PDG de l’opérateur historique en marge de la conférence sur les résultats annuels de son entreprise.

Aller au-delà de cette fourchette ne serait pas raisonnable : « Il ne serait pas concevable de s’éloigner beaucoup de la valorisation de Bouygues Telecom », a expliqué le PDG, c’est à dire 10 milliards d’euros. Une somme qui est aussi celle que proposait, l’an dernier, Patrick Drahi à Martin Bouygues. Le patron d’Altice, déjà propriétaire de SFR, avait alors fait chou blanc.

Stéphane Richard a également martelé que toutes les parties impliquées dans ce dossier, soit tous les opérateurs (Free et SFR devant récupérer des actifs de Bouygues), devront souscrire à une opération « socialement irréprochable ».


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook