Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Réforme de l’assurance-chômage : pas de scénario du « plein emploi »





Le 3 Janvier 2023, par Paolo Garoscio

Alors que la réforme de l’assurance-chômage, modulant la durée d’indemnisation en fonction du taux de chômage en France, entrera en vigueur le 1er février 2023, l’exécutif a fait machine arrière sur un sujet. Le scénario du « plein emploi », qui incluait la réduction la plus forte de la durée d’indemnisation, a été supprimé. Pour l’instant.


Le scénario du « plein emploi » avait créé la polémique fin décembre 2022

Dès le 1er février 2023, pour tous les nouveaux chômeurs, la réforme de l’assurance-chômage introduira une modulation des droits. La durée d’indemnisation, quelle que soit la durée de cotisation qui a précédé la période de chômage, sera réduite en fonction du taux de chômage en France. Mais le 23 décembre 2022, un vendredi soir juste avant Noël et en pleine période de congés, l’exécutif avait annoncé une dernière modification des règles.

Un nouveau scénario était présenté aux partenaires sociaux et aux Français : celui du « plein emploi ». En l’occurrence, il prévoyait que la durée d’indemnisation serait réduite de 40% dès lors que le taux de chômage en France tombait sous la barre des 6%. Un scénario du « plein emploi », en somme. La nature et, surtout, la date de l’annonce ont été vivement critiquées alors que la réforme en elle-même n’est pas accueillie favorablement par les Français et les syndicats.

Élisabeth Borne fait machine arrière temporairement

La grogne semble être parvenue aux oreilles du gouvernement. Élisabeth Borne, le 3 janvier 2023 sur FranceInfo, annonce en effet que ce dernier point de la réforme de l’assurance-chômage sera supprimé. « Moi, j’entends que ce point n’a peut-être pas suffisamment fait l’objet de discussions, donc nous allons le retirer, ce troisième niveau du décret qui entrera en vigueur au 1er février. »

Une suppression qui n’apparaît que comme temporaire, ce qui laisse entendre que le gouvernement tient à cette mesure permettant de faire faire encore plus d’économies au régime de l’assurance-chômage. « Nous remettrons ce sujet dans les concertations sur les futures règles de l’assurance-chômage », a précisé la Première ministre.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook