Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Réforme des retraites : le gouvernement retire l'âge pivot de 64 ans





Le 11 Janvier 2020, par François Lapierre

Alors que les manifestants ont encore battu le pavé contre la réforme des retraites, le gouvernement lâche du lest. Edouard Philippe retire l'âge pivot de 64 ans de son texte.


Le gouvernement lâche du lest

C'est indéniablement un changement conséquent dans le projet de réforme des retraites. Le Premier ministre s'est en effet dit « disposé » à retirer du texte l'âge pivot fixé à 64 ans. Edouard Philippe l'a annoncé dans un courrier envoyé aux organisations syndicales : « Pour démontrer ma confiance envers les partenaires sociaux, et ne pas préjuger de l'issue de leurs travaux concernant les mesures à prendre pour atteindre l'équilibre en 2027, je suis disposé à retirer du projet de loi la mesure de court terme que j'avais proposée, consistant à converger progressivement à partir de 2022 vers un âge d'équilibre de 64 ans en 2027 ».

Si, au terme de la conférence sur l'équilibre et le financement des retraites, aucun accord ne se dégage pour équilibrer le régime des pensions, alors le gouvernement prendra des mesures par ordonnances pour « atteindre l'équilibre d'ici 2027 et financer les nouvelles mesures de progrès social ». Edouard Philippe espère néanmoins qu'un accord émergera d'ici la fin du mois avril, à l'échéance de la conférence.

Conférence sur l'équilibre et le financement des retraites

Si c'est le cas, alors le Parlement en tiendra compte durant la seconde lecture du projet de loi « et le gouvernement prendra une ordonnance transcrivant cet accord dans la loi », explique encore le Premier ministre. Le texte sur la réforme des retraites sera alors en pleine discussions à l'Assemblée. Il prévoit que le futur système universel comporte un âge d'équilibre.

La conférence de financement, une demande de la CFDT qui a également obtenu le retrait de l'âge pivot, pourrait être présidée par l'ancien directeur général de l'Agirc-Arrco, Jean-Jacques Marette comme le propose Edouard Philippe. Ce samedi 11 janvier a marqué le 38e jour de grève contre la réforme des retraites.



Tags : retraites

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook