Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Renault ElectriCity regroupe les activités électriques du constructeur à Douai





Le 8 Juin 2021, par La rédactionn

Renault réorganise ses activités liées aux véhicules électriques du groupe. Le constructeur a choisi Douai, dans le Nord, pour devenir la tête de pont d'un actif essentiel pour l'avenir.


Une entité dédiée à l'électrique

« Renault ElectriCity » : c'est le nom que portera le nouvel ensemble basé à Douai, qui regroupera à terme l'ensemble des activités liées aux véhicules électriques du constructeur automobile. Cette nouvelle entité intégrera l'usine de Douai, qui produit actuellement les Scénic, Talisman et Espace, ainsi que les sites de Maubeuge (le Kangoo y est fabriqué) et Ruitz (boîtes de vitesse). C'est Luciano Biondo, l'ancien patron de l'usine Toyota à Valenciennes, qui dirigera ElectriCity.

Luca de Meo, le directeur général de Renault, veut créer là un « pôle » de l'électricité qui soit concurrentiel avec les autres constructeurs automobiles. Ce regroupement doit permettre les synergies entre les sites qui y seront regroupés. C'est un pari industriel stratégique pour la direction du groupe qui, à l'instar de tous ses concurrents en Europe, mise tout ou presque sur les motorisations électriques.

Les ambitions de Renault

Une fois 100% électrique, le site de Douai commencera à produire la Megane-e (attendue sur les routes dès l'année prochaine), puis la future R5 revue et modernisée. L'usine doit également accueillir une ligne de production de batteries en partenariat avec le groupe chinois Envision. Renault a l'ambition de faire produire sur place 400.000 véhicules par an, deux fois plus qu'en 2020 (certes, l'année a connu des soubresauts importants en raison de la crise sanitaire).

En termes d'emploi aussi, le regroupement aura des bénéfices puisque les effectifs de 5.000 postes devraient passer à 6.000 à terme. Il faudra cependant passer sous les fourches caudines des syndicats qui devront donner leur aval à ce projet. La CFDT et la CFE-CGC ont cependant déjà donné leur feu vert.



Tags : renault

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook