Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Renault Nissan très proche des 10 millions de véhicules vendus





Le 8 Février 2017, par

Renault Nissan pourrait bien rejoindre le club très select des constructeurs automobiles à 10 millions d'immatriculations neuves. Les résultats du groupe pour 2016 sont en effet très encourageants.


Et si Renault Nissan parvenait à se frayer une place sur le podium mondial des constructeurs automobiles ? Avec 9 961 347 vendus l'an dernier, le groupe n'en était pas très loin. Les trois premières places sont occupées par Volkswagen, Toyota et General Motors. Mais avec l'apport de Mitsubishi Motors, dont le propriétaire est depuis l'automne dernier l'alliance Renault Nissan, il est permis de rêver.

En 2016, la croissance des ventes du groupe a atteint 17%. Une voiture sur neuf vendue dans le monde provenait des lignes de production des marques Renault Nissan ! Si Mitsubishi a contribué avec 934 013 véhicules écoulés, le constructeur japonais accuse une baisse sensible de 13% en raison des scandales qui agitent le groupe sur son marché domestique. Il y a donc du pain sur la planche pour relancer la marque.

Renault Nissan peut jouer la carte des véhicules électriques, dont il occupe la première place mondiale. La Leaf de Nissan connait un bon succès, tout comme la série i-Miev de Mitsubishi. Les ventes de voitures électriques ont progressé de 8% sur l'année, avec 94 265 unités vendues. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : renault

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook