Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Renault, PSA : chute des ventes au premier semestre





Le 20 Juillet 2020, par Olivier Sancerre

Les deux constructeurs automobiles français ont particulièrement souffert durant les six premiers mois de l'année. Restriction des déplacements et mesures de confinement ont fait plonger les ventes, aussi bien chez Renault que chez PSA.


Des chutes plus importantes que la moyenne

Le pire est-il passé ? On l'espère en tout cas du côté de Renault et du groupe PSA, qui ont essuyé des pertes importantes des ventes au premier semestre. Entre janvier et fin juin, le groupe au losange a vendu 1 256 658 véhicules (particulier et utilitaires), ce qui représente une chute spectaculaire de 34,9%. Du côté du groupe PSA, les ventes ont trébuché de manière encore plus importante avec des livraisons en recul de -45,6% durant la même période. Des chiffres à comparer à la baisse du marché mondial, qui s'établit à 28,3%.

En ce qui concerne Renault, la marque mère essuie une dégringolade des ventes de 37,9% (760.299 unités), ce qui s'explique par son exposition dans les pays ayant subi un confinement strict : France, Italie, Espagne. Dacia, la marque low-cost, a subi un revers de taille avec des ventes en chute de 46,2% (211.158 ventes). La chute des ventes en Europe s'établit à 41,8% pour la seule marque Renault. C'est encore plus bas que la moyenne du marché (-38,9%). 

Un second semestre mieux orienté

Quasiment tous les marchés de Renault affichent un recul plus ou moins important des ventes : -19,9% en Russie, -28,7% en Inde… Néanmoins, la Corée du Sud présente une bonne nouvelle avec des ventes en progression fulgurante de 58,8% ! Renault vient d'y lancer le SUV Coupé XM3, qui a connu de bonnes ventes : 22.000 unités en cinq mois. La Zoé fait également partie des satisfactions du groupe : les commandes en juin ont connu un bon niveau (11.000) et au premier semestre, la petite citadine électrique a enregistré 37.540 ventes.

Du côté de Renault, on se dit modérément confiant pour le second semestre, en mettant en avant un niveau de commandes très levé et des stocks suffisants. Le positionnement prix est en progression sur l'ensemble de la gamme, souligne Denis le Vot, directeur commercial de l'entreprise, qui souligne aussi la nouvelle offre hybride E-Tech « unique sur son segment ».



Tags : Renault

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"













Rss
Twitter
Facebook