Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Renault limite la casse en 2019





Le 18 Janvier 2020, par François Lapierre

Les résultats annuels du groupe Renault ne sont pas aussi mauvais que ceux de son rival français PSA : le constructeur au losange et ses marques ont essuyé une baisse des ventes de 3,4%, contre 10% pour PSA.


3,75 millions de véhicules vendus en 2019

Le groupe Renault et ses différentes marques (Dacia, Lada) ont limité la casse l'an dernier sur un marché automobile difficile. Le constructeur automobile a écoulé 3,75 millions de véhicules en 2019, un chiffre en baisse de 3,5%. Pas si mal au vu de la contre-performance de PSA qui a accusé une baisse de 10%, avec 3,49 millions de voitures vendues l'an dernier. Les deux constructeurs étaient à peu près à égalité en 2018. Avantage à l'entreprise au losange donc, même si la marque Renault essuie tout de même une baisse de ses ventes de 6,9% avec 2,357 millions d'unités vendues. Le groupe a pu compter sur les performances de ses deux autres marques : Dacia affiche une croissance de 5,1% (736 570 unités), Lada une progression de 3,6% (412 889 unités).

La part de marché mondiale du groupe Renault s'établit à 4,25%. Un résultat convaincant au vu des difficultés du marché, tiraillé entre les tensions commerciales entre États-Unis et Chine et un contexte géopolitique peu favorable. En Europe, Renault se paie même le luxe d'augmenter ses ventes d'une année sur l'autre (+1,3%) avec 1,946 million de véhicules écoulés. Dacia est particulièrement performant avec une croissance des ventes de 10,4% sur le vieux continent !

Dacia et Lada à la rescousse

Grâce à Lada qui performe bien en Russie, le groupe Renault est tout simplement leader avec 509 000 voitures vendues. Au Brésil, le constructeur affiche une croissance plus forte (+11,3%) que celle du marché (+7,4%). En Inde, Renault fait même mieux avec une progression des ventes de 7,9% alors que le marché a enregistré une forte baisse (-11,3%). En Chine, pas de miracle : les ventes reculent de 17,2% avec 179 571 unités vendues. La marque Renault en elle-même se contente de 22 000 véhicules écoulés.

Si le groupe Renault peut se féliciter d'une tenue somme toute correcte de ses ventes l'an dernier, c'est que le constructeur a aussi procédé à une hausse importante des immatriculations en décembre, via ses concessionnaires en particulier : les ventes en Europe ont progressé de 20,6% en décembre. Mais Renault voulait anticiper les changements apportés à la modification des normes d'émission de CO2 et ainsi s'éviter des amendes.



Tags : Renault

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook