Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Renault : premières pertes en dix ans





Le 14 Février 2020, par Olivier Sancerre

Le groupe Renault essuie, pour la première fois en dix ans, une perte dans ses résultats annuels. L’année 2019 a été mauvaise, et 2020 pourrait ne pas être mieux.


Un chiffre d’affaires en recul

Pour la première fois depuis 2009, le bilan annuel de Renault affiche donc une perte. L'an dernier, le constructeur automobile est dans le rouge de 141 millions d’euros. Le chiffre d’affaires de l’entreprise au losange s’établit à 55,5 milliards d’euros, en recul de 3,3%, tandis que la marge opérationnelle a fondu à 2,66 milliards, soit un milliard de moins par rapport à l’année précédente. En conséquence, la rentabilité opérationnelle a baissé à 4,8% des ventes, contre 6,3% en 2018.

Parmi les raisons qui expliquent ce trou d’air, Renault a dû se contenter d’une contribution financière de Nissan, son partenaire dans l’alliance, de 242 millions d’euros. Une fraction du montant versé par le constructeur japonais en 2018, qui se montait alors à 1,51 milliard. Par ailleurs, le groupe hexagonal a abandonné une créance fiscale en France, ce qui s’est traduit par une charge de 753 millions d’euros.

Nissan aussi en difficulté

La perte enregistrée pour l’exercice 2019 est certes la première en dix ans, mais elle est bien moins élevée qu’en 2009 où elle se montait à 3,1 milliards d’euros. Mais les perspectives ne sont guère optimistes, d’abord du côté de Nissan qui a revu ses prévisions à la baisse : les profits du partenaire de Renault sont en chute.

Clothilde Delbos, la directrice générale par intérim en attendant la venue de Luca de Meo le 1er juillet, explique que la visibilité pour 2020 demeure « limitée » par la volatilité attendue des marchés ainsi que par l’impact possible du coronavirus. Les résultats 2019 de Renault sont en tout cas « conformes » aux objectifs qui avaient été revus à la baisse en octobre dernier.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook