Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Renault : une plus-value potentielle de 6 millions d’euros pour Carlos Ghosn





Le 28 Décembre 2016, par Olivier Sancerre

Une fois encore, la rémunération de Carlos Ghosn fait polémique. Il ne s’agit pas cette fois du salaire du patron de Renault Nissan, mais de plus-value potentielle qu’il pourrait réaliser au travers de stock-options.


Ces stock-options lui ont été attribuées dans le cadre de sa rémunération variable. La plus-value est susceptible d’atteindre les 6 millions d’euros… De quoi remettre une fois encore sur le devant de la scène la question des émoluments des patrons. Carlos Ghosn est de nouveau au centre de la polémique, après avoir touché plus de 16 millions d’euros au titre de l’exercice 2015-2016.

Le PDG du constructeur automobile, qui cumule les casquettes (Renault, Nissan, et désormais Mitsubishi) a décidé d’exercer ses options d’achat d’actions le 16 décembre, d’après une déclaration à l’AMF le gendarme de la Bourse. Carlos Ghosn a acquis un total de 132 720 actions au prix de 37,43 euros pièce. Avec un cours de l’action Renault fixé à 85,34 euros, c’est une plus-value potentielle de 6,36 millions d’euros qui l’attend. Faut-il encore qu’il revende ces actions, ce qu’il n’a pas fait.

Malgré tout, le montant de cette plus-value fait évidemment polémique, que ce soit du côté des politiques ou des syndicats. Et ce, alors qu’un accord sur l’emploi et la flexibilité doit être signé en début d’année… L’entreprise a connu 9 200 départs sur les trois dernières années, pour 3 000 embauches.



Tags : renault

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Minorités d'Orient, les grandes trahies de l'Histoire

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »












Rss
Twitter
Facebook