Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Renault : vers une nouvelle polémique sur la rémunération des grands patrons





Le 19 Novembre 2016, par

Il y a fort à partir qu’un des thèmes qui sera abordé dans l’entre deux tours de l’élection présidentielle en France sera… la rémunération des grands patrons.


La réunion annuelle des actionnaires de Renault devrait effectivement se tenir fin avril, soit entre les deux tours des présidentielles. L’an dernier, le vote des actionnaires pour la rémunération du PDG Carlos Ghosn avait tourné à la foire d’empoigne entre la direction du constructeur automobile et l’État, premier actionnaire du groupe. 

Les pouvoirs publics avaient en effet posé leur véto au salaire annuel de Carlos Ghosn, soit 7,2 millions d’euros. En passant outre, le conseil d’administration de Renault a poussé le gouvernement à voter une nouvelle loi de modernisation de la vie économique qui donne plus de pouvoirs aux actionnaires. Ces derniers pourront rejeter la rémunération des dirigeants, une décision que devra respecter le conseil d’administration.

Mais cette loi ne produira ses pleins effets qu’en 2018 ; pour l’année prochaine, les actionnaires ne pourront que rejeter la formule de calcul, mais pas le montant. Carlos Ghosn commence à préparer le terrain : dans une interview à Reuters, il explique que la rémunération des grands patrons répond à une « logique d'entreprise liée à la compétition mondiale ». Lui qui est aussi PDG de Nissan et de Mitsubishi risque bien de provoquer à nouveau la controverse.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur



1.Posté par PACAUD le 19/11/2016 23:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
fort à partir ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale
















Rss
Twitter
Facebook