Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Retards de paiement de factures : SFR condamné à une amende record





Le 19 Novembre 2019, par Olivier Sancerre

SFR a été condamné à une amende record infligée par la DGCCRF pour retards excessifs de paiement dû à des entreprises. L'opérateur, propriété du groupe Altice, devra verser 3,7 millions d'euros.


Des retards qui provoquent de graves difficultés pour les fournisseurs

Les retards de paiement des factures peuvent provoquer de graves difficultés pour les fournisseurs et les sous-traitants dont la trésorerie n'est pas en capacité d'absorber des délais excessifs. Depuis quelques années, cette pratique est dans la ligne de mire du ministère de l'Économie et de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) qui a désormais le pouvoir d'infliger des amendes d'un montant dissuasif.

La Direction de la répression des fraudes a ainsi épinglé SFR dont la rétention de trésorerie dépassait, sur le seul deuxième semestre 2017, 72 millions d'euros. Pendant cette période, l'opérateur téléphonique réglait le tiers de ses factures avec un retard moyen pondéré de 28 jours par rapport aux délais de paiement légaux. Ils sont généralement de 60 jours, ou 45 jours fins de mois. Pourtant, SFR s'était amélioré sur ce point, puisqu'en 2015, le groupe payait 62% de ses factures en retard. 

SFR renvoie la balle à l'État

L'opérateur a indiqué que cette amende de 3,7 millions d'euros porte sur une année, 2017, durant laquelle l'entreprise a fait l'objet d'une réorganisation, avec un plan de départs volontaires à la clé. La direction financière en particulier a été bousculée, ce qui a pu expliquer le retard dans le paiement des factures. Des explications auxquelles SFR a ajouté une petite pique contre les pouvoirs publics.

Le groupe de téléphonie demande en effet « urgemment » que l'État, les collectivités locales et les administrations honorent « les dizaines de millions d'euros d'impayés ou de retards de paiement » dus à SFR, « dans les délais prévus par la loi ». Retour à l'envoyeur.



Tags : facture, SFR

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook