Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Retour à la normale pour les tickets restaurants le 1er septembre





Le 23 Août 2021, par François Lapierre

Il n'y aura pas de sursis supplémentaire pour les tickets restaurants 2020, dont la date de validité n'ira pas au delà du 31 août. À compter du 1er septembre, le plafond quotidien repasse à 19 €, contre 38 € depuis le début de la crise sanitaire.


Pas de report pour l'utilisation des titres 2020

Les bonnes choses ont une fin, et avec un retour à peu près à la normale de la vie quotidienne, les tickets restaurant aussi vont retrouver leur usage standard. Il faut tout d'abord savoir que les détenteurs de tickets restaurants 2020 ne pourront plus être utilisés au-delà du 31 août, date ultime de leur validité. Habituellement, ces titres ne peuvent servir que jusqu'au 31 janvier (28 février pour les titres dématérialisés), mais le gouvernement a repoussé leur utilisation dès décembre dernier.

Une décision prise par le ministère de l'Économie qui s'explique par la fermeture administrative des restaurants pendant de longs mois : les tickets restaurants 2020 n'ont donc pas pu servir comme à l'habitude. Les détenteurs de titres 2020 peuvent toujours les échanger contre des tickets 2021 auprès de l'employeur (avec une date limite fixée au 15 septembre). Autre changement qui va s'opérer à compter du 1er septembre : le plafond d'utilisation.

Des dépenses quotidiennes multipliées par deux

Le gouvernement avait doublé le montant journalier de dépense des tickets, passant de 19 € à 38 €. Là aussi, c'était une manière de soutenir financièrement les restaurateurs. L'allongement de la durée d'utilisation et le relèvement du plafond devaient leur redonner 700 millions d'euros, selon les calculs de Bruno Le Maire. Certains professionnels regrettent le retour à la normale, ils plaidaient pour un nouveau report de la date limite de quatre mois.

Enfin, les tickets restaurants retrouvent leur usage exclusif durant les jours ouvrables uniquement. Jusqu'à présent, ils peuvent être utilisés les week-ends et les jours fériés, là encore une manière d'aider le secteur de la restauration. Cette flexibilité va disparaitre dès le 1er septembre.



Tags : consommation

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook