Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Richesse mondiale : le nombre de grandes fortunes atteint des sommets historiques





Le 6 Juin 2024, par Aurélien Delacroix

La richesse mondiale n’a jamais été aussi élevée. Selon une étude du cabinet de conseil Capgemini, le nombre de personnes fortunées dans le monde et la valeur de leur patrimoine ont atteint des records en 2023. Ce phénomène relance les discussions autour de la taxation des plus riches.


Les records de la richesse mondiale

L'étude de Capgemini révèle une augmentation de 5,1% du nombre de personnes fortunées à travers le monde, portant le total à 22,8 millions de personnes en 2023. Ces individus sont définis comme ceux dont la richesse disponible, hors résidence principale, dépasse le million de dollars. Le rapport « World Wealth Report » estime que leur patrimoine total a atteint 86.800 milliards de dollars, marquant une hausse de 4,7% par rapport à l'année précédente.

Cette montée en flèche des fortunes est principalement due à l'essor des marchés boursiers mondiaux. En effet, l'indice Nasdaq a grimpé de 43%, le S&P 500 de 24%, tandis que l'indice CAC 40 à Paris a progressé de 16% et le DAX à Francfort de 20%. « Les actions ont bondi conjointement au marché de la tech, alimentées par l'enthousiasme pour l'IA générative et son impact potentiel sur l'économie », explique le cabinet Capgemini. La méthodologie de l'étude s'appuie sur l'évaluation de 71 pays.

En 2022, les plus riches avaient subi la plus forte baisse de leur patrimoine en dix ans, en raison d'un repli des cours boursiers. Cette tendance s’est inversée en 2023, soulignant une volatilité importante dans la gestion des grandes fortunes mondiales.

Le rapport met également en lumière les disparités régionales. L'Amérique du Nord a enregistré la plus forte progression avec une hausse de 7,1% du nombre de millionnaires et une augmentation de 7,2% de leur fortune. L'Asie-Pacifique et l'Europe suivent de près. En France, les 10% des ménages les plus fortunés possèdent 54% du patrimoine total, un chiffre stable depuis 2019, selon la Banque de France.

Conséquences et débats autour de la taxation

Les inégalités croissantes, particulièrement dans certains pays aidés par les institutions financières internationales, ravivent les discussions sur la fiscalité des plus riches. Un rapport de l'ONG Oxfam, publié en avril, indique que 64 des 106 pays soutenus par les IFI ont vu leurs inégalités augmenter. Le Ghana, le Honduras et le Mozambique sont parmi les pays où ces inégalités sont particulièrement prononcées.

Cette situation alimente les débats sur la contribution des plus hauts patrimoines à l’impôt. Au sein du G20, le Brésil et la France militent pour un impôt minimum mondial sur les grandes fortunes. Ce projet pourrait rapporter 250 milliards de dollars supplémentaires si les 3.000 milliardaires de la planète payaient au moins l'équivalent de 2% de leur fortune en impôts sur le revenu. Le ministre français de l'Economie, Bruno Le Maire, a réaffirmé sa détermination à avancer sur cette question lors du G7 Finances à Stresa, malgré l'opposition de la secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen.

Bruno Le Maire relativise cette opposition en se référant à des précédents similaires, comme la taxation des géants du numérique et l'impôt minimum pour les sociétés. « Nous avons réussi à trouver un accord », a-t-il rappelé, soulignant que des désaccords peuvent être surmontés pour parvenir à une taxation équitable des plus grandes fortunes.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook