Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Royaume-Uni : Toblerone diminue le nombre de triangles de sa fameuse barre de chocolat





Le 8 Novembre 2016, par Olivier Sancerre

Cela risque bien de devenir le symbole du Brexit ! Toblerone, la fameuse barre de chocolats haut de gamme surmontée de triangles, a dû revoir la forme de la confiserie pour les clients britanniques.


Conséquence : les triangles sont plus espacés, provoquant la colère des consommateurs anglais. La société Mondelez, qui fabrique Toblerone, a réduit le poids de sa barre de chocolat de 10% environ : la barre de 400 grammes ne pèse plus que 360 grammes, celle de 170 grammes perd 20 grammes. Il s’agissait pour le chocolatier de ne pas augmenter ses prix outre Manche.

Mondelez n’a pas invoqué le Brexit et la chute de la livre sterling pour cette réduction du poids (et des triangles) de son fameux produit. C’est le coût des matières premières, en hausse, qui a poussé l’industriel de l’agro-alimentaire à agir ainsi, assure-t-il. Sur sa page Facebook, l’entreprise explique avoir supporté cette montée des coûts tant qu’elle a pu en rognant ses marges, mais pour conserver un prix abordable dans les rayons, il importait d’augmenter l’espacement entre les triangles, d’un demi-centimètre.

Les consommateurs britanniques ont immédiatement rejeté cette justification, la qualifiant de ridicule, voire de stupide. Beaucoup demandent à Mondelez de revenir sur sa décision, en augmentant les prix sans réduire le nombre de triangles. Après tout, Toblerone est un chocolat premium consommé par des ménages plutôt aisés, qui peuvent supporter une hausse des prix.



Tags : brexit

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook