Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Royaume-Uni : vers une baisse de l'impôt sur les sociétés





Le 4 Juillet 2016, par

Après le Brexit, les autorités britanniques envisagent toutes les possibilités pour retenir des entreprises déboussolées par le résultat du référendum.


Plusieurs d'entre elles ont d'ores et déjà pris les devants, comme EasyJet qui a demandé à un pays européen l'autorisation de survoler l'UE. D'autres, comme Foxtons (immobilier) ou British Airways, ont publié des avertissements sur leurs résultats. Bref, la machine économique du Royaume-Uni risque de tourner au ralenti dans les prochains mois, voire les prochaines années.

C'est pourquoi la tentation est forte du côté du gouvernement anglais de faire tout ce qui est en son pouvoir pour éviter que les entreprises ne quittent purement et simplement le pays, ou qu'elles délocalisent. George Osborne, le ministre des Finances, a ainsi déclaré au Financial Times qu'il était prêt à réduire l'impôt sur les sociétés. De 20% actuellement, cette imposition passerait à 15%.

Une baisse de 5 points qui rapprocherait le niveau d'imposition des entreprises au Royaume-Uni, à celui de l'Irlande où il est de 12,5%. Un vrai risque de dumping fiscal face à l'Union européenne, mais une mesure à même de booster l'attractivité du pays au moment où il en a le plus besoin. Gare toutefois aux finances publiques, qui seront maltraitées par une telle mesure…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : brexit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement