Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Russie, composants : le groupe Renault trébuche au premier semestre





Le 13 Juillet 2022, par Olivier Sancerre

Le groupe Renault et ses marques ont encaissé un premier semestre difficile. Toutefois, il y a des motifs de satisfaction : la vente des véhicules électriques ou encore l'amélioration à venir pour les composants.


Des volumes en recul de 30%

Un premier semestre à oublier pour le groupe Renault. Durant les six premiers mois de l'année, le constructeur automobile a en effet vendu un million de véhicules, un volume en recul de quasiment 30% par rapport à l'année précédente. En mettant de côté le marché russe pour lequel l'entreprise a suspendu son activité suite à l'agression de l'Ukraine, les ventes sont en recul de « seulement » 12%. 

La Russie représentait le deuxième plus grand marché du groupe, avec 270.000 véhicules écoulés au premier semestre 2021. Désormais, en terme de taille de marché, c'est l'Italie qui a pris la place de la Russie, éjectée du top 15 de Renault. Le constructeur, un des plus internationalisé de l'industrie, s'est replié sur l'Europe, ce d'autant plus qu'il a restructuré ses activités en Chine. Ainsi, 65% des ventes ont été réalisées sur le vieux continent alors que l'Europe représentait jusqu'à présent la moitié des ventes.

L'électrique accélère

Aux secousses géopolitiques s'ajoute la pénurie de composants qui frappe l'ensemble des constructeurs. Toutefois, Renault perçoit une amélioration dans les prochains mois, le deuxième semestre devrait donc être significativement plus élevé en termes de production. Le groupe est en pleine restructuration et cherche désormais à améliorer ses marges plutôt qu'à multiplier les ventes : dans ce domaine, l'électrique est une voie à suivre.

Les ventes de voitures électriques pèsent ainsi pour 36% du volume vendu en Europe. C'est 10 points de plus qu'il y a un an, une augmentation sensible et importante alors que la marque Renault veut vendre 100% de véhicules électriques d'ici 2030, en ne proposant à son catalogue que des modèles électrifiés.



Tags : renault

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook