Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

SFR continue de souffrir





Le 3 Novembre 2017, par

SFR n'est toujours pas sorti de l'ornière dans laquelle l'opérateur est plongé depuis son achat par le groupe Altice en 2014. L'entreprise ne parvient pas à cesser l'hémorragie d'abonnés qui s'envolent vers la concurrence.


Le troisième trimestre de SFR est une fois encore une déception pour l'opérateur au carré rouge. 13 000 abonnés sont partis voir ailleurs dans le mobile, 144 000 dans l'internet fixe. Dans le premier cas, le nombre d'abonnés est désormais de 14,5 millions, et de 5,9 millions pour le fixe. Sur la fibre, pour laquelle SFR fait de gros efforts aussi bien commerciaux que techniques, l'opérateur parvient à contenir la casse. Mais ce n'est pas suffisant pour endiguer la baisse du chiffre d'affaires.

SFR a beau multiplier les investissements pour améliorer son réseau, aussi bien la fibre que la couverture 4G, rien n'y fait pour renverser l'image de marque dégradée que se traine l'opérateur comme un boulet. Les consommateurs, très au fait des difficultés rencontrées par l'entreprise, n'hésite plus à passer chez d'autres opérateurs. Pendant ce temps, Altice continue de dégraisser les effectifs, avec un plan de restructuration touchant 5 000 personnes. Les effectifs passeront à 10 000 salariés.

Entre juillet, août et septembre, les revenus de l'entreprise ont dévissé de 1,3% avec 2,75 milliards d'euros. L'Ebitda, l'excédent brut d'exploitation, est lui aussi en baisse de 3,2% à 1 milliard d'euros. Ces performances décevantes marquent pour le moment l'échec de la stratégie de SFR et de sa maison-mère Altice. Même en multipliant les services et les contenus, le revenu généré sur chaque abonné n'augmente pas. Ce n'est pourtant pas faute d'essayer, avec un kiosque presse ou des contenus haut de gamme dans le sport ou les séries TV.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : sfr

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement
















Rss
Twitter
Facebook