Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

SFR : les clients reviennent, selon Patrick Drahi





Le 11 Octobre 2018, par

L'inauguration de l'Altice Campus, qui regroupe tous les salariés de SFR ainsi que ceux des médias du groupe, a été l'occasion pour Patrick Drahi de faire le point sur l'opérateur au carré rouge.


Aux Echos, le patron d'Altice a assuré que SFR était parvenu à son objectif de regagner cette année tous les clients perdus depuis l'acquisition de l'opérateur par le groupe, en novembre 2014. Cela représente un peu entre 1 à 2 millions d'abonnés dans le fixe et dans le mobile qui ont donc retrouvé le chemin de SFR. « On a reconquis jusqu'au début du mois d'octobre plus de clients que nous en avions perdus sur les trois dernières années », s'est-il réjoui. Il faut croire que l'opérateur a accompli un travail de titan, après une période très difficile marquée par les restructurations et les investissements nécessaires pour remettre au niveau les réseaux.

Patrick Drahi estime que le groupe a su moderniser l'opérateur. Les clients auraient retrouvé le sourire, « c'est vrai qu'ils ont souffert », a-t-il aussi admis. Si SFR peut souffler, Altice aussi : l'an dernier, les mauvais résultats de l'opérateur ont fait plonger le cours de Bourse de l'entreprise au complet. Les investisseurs se sont inquiétés de l'endettement du groupe et de la stratégie de convergence entre les contenus et les réseaux.

Si les clients de SFR sont revenus au bercail, ce serait en partie grâce au football, confie un dirigeant d'Altice. L'opérateur diffuse en effet la Premier League britannique, ainsi que la Ligue des Champions. Un contenu apprécié des fans du ballon rond qui n'ont donc pas intérêt à quitter SFR. Mais la qualité renouvelé du réseau joue aussi un rôle, tout comme les nombreuses promotions sur les forfaits mobiles.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : sfr

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook