Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

SFR victime d’une panne nationale de réseau





Le 24 Juillet 2014, par

Impossible pour plus de quatre millions d’abonnés de l’opérateur mobile SFR de passer, et de recevoir des appels, jeudi 24 juillet au matin. L’opérateur au carré rouge est victime d’une panne nationale, identique à celle de grande ampleur qu’a connu Orange en 2012.


@Shutter
@Shutter

Deux ans après Orange, c’est au tour de SFR d’être victime d’une panne nationale de réseau, qui a touché jeudi 24 juillet, au matin, environ quatre millions de ses abonnés, dont tous les abonnés utilisant la 4G. En théorie c’est une panne, en pratique il était impossible pour quiconque utilisant le réseau SFR de passer et de recevoir des appels durant la matinée. 

 

Et en l’espace de quelques instants, de nombreux messages de plainte, de colère, voire de dénigrement ont inondé le réseau social Twitter. Pour autant, l’opérateur mobile a tardé à réagir. Certains « twittos » ont néanmoins eu droit à une réponse du service après vente de l’opérateur mobile constatant « une forte dégradation des appels mobiles en France », et assurant que tout serait fait pour « rétablir la situation dans les meilleurs délais ». 

 

Un porte-parole de l’opérateur aurait déclaré en fin de matinée que l’incident serait lié « à une panne matérielle sur un équipement HLR », qui sert à localiser les abonnés sur le territoire. Cet appareil, fabriqué et installé par Alcaltel-Lucent, aurait également été la cause de la panne d’Orange en 2012, qui avait touché 26 millions de Français. Pour l’instant, on estime que quatre millions d’abonnés SFR auraient été touchés, sur les 21 millions qu’a revendiqués l’opérateur au carré rouge fin mars.



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook