Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

SNCF : 5 millions de billets à moins de 35 euros





Le 20 Janvier 2020, par François Lapierre

Alors que le trafic ferroviaire semble être revenu à la normale, la SNCF se doit maintenant de reconquérir une clientèle qui a délaissé le train, de gré et de force, pendant 45 jours.


Opération de reconquête des usagers

La grève contre la réforme des retraites, en vigueur depuis le 5 décembre, est finalement en passe de s'éteindre à la SNCF. Un mouvement social qui va coûter cher à l'entreprise publique : le nouveau PDG  Jean-Pierre Farandou a estimé que le manque à gagner allait s'établir à environ un milliard d'euros. Ce qui a d'ailleurs motivé la mise en œuvre d'un plan d'économies de grande envergure, dont les premières mesures seront annoncées fin février ou début mars. La SNCF devrait vendre des biens immobiliers et supprimer des postes dans l'administratif. Des décisions douloureuses sont à prévoir.

Mais le transporteur n'en a pas terminé. De nombreux usagers ayant trouvé des solutions de transport alternatives comme le covoiturage ou les bus longue distance pourraient décider de se passer du train à l'avenir. C'est pourquoi la SNCF doit remonter la pente auprès de ces déçus du ferroviaire, une opération séduction qui, au passage, creusera à court terme des comptes qui n'en avaient pas besoin.

Remboursement pour les abonnés TGV

L'entreprise a donc dévoilé une nouvelle opération de promotion : 5 millions de billets à moins de 35 euros sur les TGV Inoui et Ouigo, a détaillé Rachel Picard, la directrice générale de Voyages SNCF, au micro d'Europe 1. « Ce sera en vente pendant une semaine, du 23 au 30 janvier, pour des voyages entre maintenant et la mi-avril, jusqu'aux vacances de Pâques ». C'est un gros effort de la part de la SNCF, puisque cela représente un quart de l'offre TGV durant la période.

Cette promotion « concerne l'ensemble des lignes françaises et il aura des prix à moins de 50 euros sur les lignes internationales », explique-t-elle. Par ailleurs, la SNCF a également annoncé le remboursement, « de 50 à 100% », pour les abonnés TGV. Un remboursement qui sera effectif en février, indique Rachel Picard qui assure que la croissance de la SNCF est « très forte » depuis cinq ans. « On ne veut pas casser ce dynamisme ».



Tags : SNCF

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Marie Legrand, directrice générale d'Audio 2000 : "Audio 2000 s'est construit autour des valeurs de professionnalisme, d'innovation et d'accessibilité "

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »













Rss
Twitter
Facebook