Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

SNCF : Emmanuel Macron veut la fin des régimes spéciaux





Le 7 Septembre 2017, par Olivier Sancerre

C'et une véritable révolution que veut impulser Emmanuel Macron à la SNCF. En échange de la reprise par l'État de la dette qui plombe l'entreprise ferroviaire, le président de la République veut rien moins que supprimer les régimes spéciaux de retraite des cheminots.


Attention, réforme minée. Lors d'un entretien entre le chef de l'État et des cheminots relaté par Les Infos Le Mag, le magazine interne de la SNCF, Emmanuel Macron veut que l'entreprise aille « plus loin » sur les réformes, sur le statut, la mobilité et le régime de retraite. Les régimes spéciaux de retraite des cheminots sont dans le collimateur de l'Élysée, du moins à court terme puisque le président souhaite leur suppression et ce, à partir de l'année prochaine. 

Emmanuel Macron tempère toutefois : « Ce qui a été acquis dans les régimes passés reste acquis et vous cotisez à un nouveau régime. Je pense que c'est très important, parce que cela va redonner de la confiance dans le système », a-t-il déclaré. En échange de cette réforme profonde, l'État s'engage à reprendre la dette de la SNCF, qui leste de plomb les ambitions de l'entreprise. Cette dette se monte en effet à 7,9 milliards d'euros pour SNCF Mobilités, et 44,9 milliards pour SNCF Réseau. Une fois l'ardoise épongée, le groupe ferroviaire sera à même d'investir plus facilement. Et de faire face à la concurrence.

Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, a de son côté indiqué qu'aucun arbitrage n'avait été rendu et qu'il n'existait aucun calendrier nouveau sur ce front. Une loi cadre portant sur la réforme des retraites est programmée pour l'été prochain. Élisabeth Borne, la ministre des Transports, a assuré de son côté qu'à cette occasion, une large concertation aura lieu avec les cheminots. Par ailleurs, une loi de programmation sera mise en place au début de l'année prochaine, après le lancement dans deux semaines des Assises de la mobilité.



Tags : sncf

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook