Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

SNCF : des comptes 2018 dans le vert malgré la grève





Le 28 Février 2019, par

La SNCF a subi un important conflit social au printemps dernier, provoquant des pertes de près de 900 millions d’euros. Malgré tout, l’entreprise affiche un résultat net dans le vert pour l’exercice 2018.


La grève perlée du printemps dernier a coûté cher à la SNCF. La société ferroviaire a dévoilé ses résultats pour l’année dernier. L’impact du mouvement social contre la réforme de l’entreprise a coûté 890 millions d’euros ; l’impact de la grève a pesé de 770 millions sur la marge opérationnelle du groupe. La SNCF a réalisé 530 millions d’euros d’économies, ce qui a permis de compenser en partie les difficultés liées aux journées de grève. Malgré tout, l’activité de la SNCF a finalement peu souffert du mouvement, puisque le chiffre d’affaires est parvenu à progresser de 1,3% d’une année sur l’autre, à 33,3 milliards d’euros.

La SNCF peut se réjouir d’un résultat net positif de 141 millions d’euros, contre 849 millions en 2017. À première vue, c’est une bonne nouvelle étant donné le contexte social de l’an dernier, mais c’est surtout la conséquence directe de la cession, pour 766 millions d’euros, d’une filiale immobilière. Sans cette opération exceptionnelle, le résultat net aurait été dans le rouge de 214 millions. Si le transport ferroviaire de fret a flanché de 11%, l’entreprise enregistre de bons résultats avec Keolis (+17%) et Eurostar (+10%), des activités hors de France.

L’objectif pour 2019 est d’augmenter non seulement les économies (Guillaume Pépy veut en générer pour 700 millions d’euros) mais aussi les investissements : 8,9 milliards en 2018, 10 milliards pour cette année. L’an dernier, la SNCF a investi 5,1 milliards dans les infrastructures, 3,4 milliards dans le renouvellement du réseau principal quotidien, et 1,7 milliard dans le développement. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : SNCF

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook