Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

SNCF : des hausses de prix pendant plusieurs années ?





Le 13 Mars 2023, par Paolo Garoscio

Les Français ont déjà eu la mauvaise surprise de voir les prix des billets de la SNCF augmenter en 2023. Le transporteur, pour cause de hausse des factures, a fait grimper ses tarifs de 5% en moyenne. Une hausse qui s’ajoute à toutes celles subies par les ménages, alors que l’inflation reste à des niveaux record, 6,2% en février 2023 selon les premières données de l’Insee. Mais plusieurs nouvelles augmentations les attendent.


La SNCF va augmenter le péage sur son réseau ferroviaire

Tout comme les automobilistes payent un péage aux concessionnaires autoroutiers, les transporteurs du secteur du rail payent un péage à la SNCF. Plus précisément, à SNCF Réseau, filiale du groupe SNCF qui gère le réseau ferroviaire français. Avec ce péage, payé par tous les transporteurs, SNCF Réseau finance l’entretien du rail en France, avec l’aide de l’État.

Or, ce péage va augmenter. L’Autorité de régulation des transports (ART) a validé, fin février 2023, la demande de SNCF Réseau d’augmenter le prix du péage. Des hausses conséquentes : 7,6% pour les TGV et les Intercités, 8% pour les TER. Et ce pour la seule année 2024. Car l’entreprise prévoit déjà de nouvelles augmentations, de près de 4% par an, pour 2025 et 2026.

Les voyageurs paieront cette augmentation

Problème : les transporteurs verront de fait leurs frais augmenter, et risquent fortement de répercuter ces hausses sur les voyageurs. Car le péage pèse lourd sur un ticket de train : environ 40% du prix.  Les prix des billets pourraient donc fortement augmenter dès 2024, et potentiellement encore en 2025 et 2026. Sans compter les potentielles hausses décidées par les transporteurs eux-mêmes, indépendamment de l’augmentation du péage.

Autre solution, notamment pour les régions qui gèrent les TER : réduire le service pour avoir moins de frais et compenser, de fait, la hausse. Mais cette solution risque de ne pas plaire aux usagers qui pourraient voir leur train être supprimé ou décalé...




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook