Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

SNCF : un « bouclier tarifaire » pour éviter l'explosion des prix des billets





Le 7 Novembre 2022, par La rédaction

Les prix de l'énergie ayant explosé, la SNCF n'aura pas d'autre alternative que d'augmenter les prix de ses billets l'année prochaine. Le gouvernement plaide pour un « bouclier tarifaire ».


Hausse prévue des prix des billets de la SNCF en 2023

Au mois de septembre, Jean-Pierre Farandou le PDG de la SNCF avait annoncé que la facture d'électricité allait augmenter l'année prochaine. Et de beaucoup : il s'attendait en effet à une hausse comprise entre 1,6 et 1,7 milliard d'euros ! « Si on répercutait directement cette hausse sur le coût du billet, on serait amené à augmenter les billets de TGV de 10% », avait-il alors expliqué. Les voyageurs doivent donc s'attendre à payer plus cher leurs trajets…

Néanmoins, le patron de la SNCF a ajouté que l'entreprise n'allait pas répercuter à 100% les coûts de l'énergie à leurs clients. Pour Clément Beaune, ce n'est pas suffisant. Le ministre des Transports a demandé à l'entreprise de « travailler en matière de prix des billets sur un bouclier tarifaire » pour 2023, à l'image des mesures qui limitent les hausses des factures d'énergie.

Bouclier tarifaire pour les usagers

Clément Beaune, qui s'exprimait lors de l'émission le Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, a précisé sa pensée. Il veut que les prix soient maintenus au plus bas pour « ceux qui ont besoin du train au quotidien, les plus modestes, les jeunes qui utilisent les Ouigo par exemple ». Le ministre souhaite que « l'augmentation des billets soit en tout cas inférieure à l'inflation ».

Autre dossier brûlant qui concerne cette fois les automobilistes, celui des prix des péages. Là aussi, Clément Beaune veut une hausse moins forte que l'inflation : « Il n'y aura pas d'augmentation de 7 à 8%, ce n'est pas possible ». La hausse des prix des péages sera plus importante que les 2% de cette année, mais elle sera comprise entre 2 et 8%, a-t-il annoncé.



Tags : SNCF

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook