Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

SNCF : une classe Business Première entre Paris et Lyon





Le 20 Octobre 2021, par Olivier Sancerre

La ligne Paris-Lyon sera déterminante pour la concurrence dans le train. Alors que Trenitalia se prépare à lancer ses propres TGV, la SNCF monte en gamme avec une nouvelle classe Business Première.


La concurrence fait bouger la SNCF

La concurrence arrive sur la ligne de train à grande vitesse la plus rentable de France, entre Paris et Lyon. Le transporteur italien Trenitalia va se lancer d'ici la fin de l'année avec ses propres TGV, et pour préparer le terrain, l'entreprise annonce d'ores et déjà quatre classes pour tous les goûts et tous les conforts. Devant cette nouvelle menace, la SNCF ne compte pas rester sans rien faire.

Alain Krakovitch, le directeur de Voyages SNCF, est prêt : « La concurrence va arriver à la fin de l’année. Ça fait des années qu’on se prépare », assure-t-il avant d'annoncer la création d'une classe Business Première : les voyageurs auront droit à plus d'espace, des prises USB pour recharger les smartphones, un miroir de courtoisie, des prises de courant… Sans oublier l'accès aux salons, un embarquement plus rapide et de la restauration légère comprises dans le prix du billet.

Une classe supplémentaire

Les prix des places en Business Première doublent par rapport à la deuxième classe : 142 euros, contre 76 euros en seconde et 87 euros en première. C'est sans compter sur les cartes de réduction qui feront baisser les tarifs, des cartes qui sont souvent utilisées par les professionnels. « Si ce qu’on met en place sur Paris-Lyon est concluant, on pourra le généraliser entre Paris, Bordeaux, Rennes et Strasbourg », explique Alain Krakovitch.

Pour le reste des voyageurs, la SNCF propose depuis juillet 2020 deux allers-retours quotidien en Ouigo, une offre à bas coût qui marche très bien selon le dirigeant. En mars de l'année prochaine, des trains classiques seront de retour sur cette même ligne qui feront le trajet entre Paris et Lyon en 5 heures environ. Enfin, les TGV feront peau neuve : toutes les rames vont être soit rénovées, soit remplacées d'ici la mi-2022.



Tags : SNCF

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook