Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

SNCF : une prime de pouvoir d’achat pour les cheminots





Le 19 Novembre 2021, par François Lapierre

Les cheminots vont profiter d’une « prime de pouvoir d’achat » qui leur sera versée au mois de décembre. C’est du moins une proposition de la direction de la SNCF alors que se déroulent les négociations sur les salaires.


Prime avec ou sans signature des syndicats

La direction de la SNCF propose aux cheminots une prime atteignant 600 euros pour les salaires jusqu’à 1,5 fois le Smic, et de 300 euros pour les salaires jusqu’à 3 fois le Smic. Mais cette prime ne sera versée que si l’accord global sur les rémunérations en cours de discussion est signé par les syndicats pesant au moins 50% de la représentativité syndicale. Les parties ont jusqu’au 10 décembre pour s’entendre.

Si le quota de 50% n’est pas atteint, alors la prime ne sera que de 500 euros (pour les salaires jusqu’à 1,5 fois le Smic) ou 250 euros (3 fois le Smic). Une carotte donc, dans des négociations qui contiennent aussi d’autres propositions mises sur la table par la direction : majoration annuelle de la prime de travail pour tous les salariés (+220 euros brut, ou 200 euros sans signature).

Valoriser l’implication syndicale

La SNCF prévoit aussi une revalorisation des bas salaires qui concernera 61.000 salariés (avec signature), ou seulement 30.000 d’entre eux sans signature. La direction de l’entreprise entend « valoriser la signature des organisations syndicales », et aussi les responsabiliser alors que des cheminots rassemblés par une intersyndicale UNSA ferroviaire, SUD-Rail et CFDT-Cheminots réclament une « augmentation généralisée des salaires ».

Les propositions de la SNCF sont jugées « encourageantes » par l’UNSA qui va désormais consulter ses adhérents. La CFDT va de son côté attendre les négociations à proprement parler qui se tiendront ce mois, puis l’organisation avisera. Enfin, pour SUD-Rail, le compte n’y est tout simplement pas. La SNCF entre donc visiblement dans une période de turbulences.



Tags : SNCF

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook