Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

SNCF : vers une hausse des prix des billets en 2023 ?





Le 16 Septembre 2022, par François Lapierre

Les billets de train coûteront-ils plus cher l'année prochaine ? C'est la question que tous les clients de la SNCF se posent et il y a de quoi : la facture d'électricité de l'entreprise va en effet exploser.


L'électricité en forte augmentation

La SNCF, grande consommatrice d'électricité, va devoir payer une facture très salée pour l'année prochaine. Lors d'une audition au Sénat, Jean-Pierre Farandou a annoncé que SNCF Voyageurs devra régler une note de 600 millions d'euros cette année (le double de l'an dernier), puis de 1,6 à 1,7 milliard d'euros en 2023. Un système de couverture permet au transporteur de ne pas acheter son électricité au prix du marché, mais tout de même la hausse est significative.

« L'année prochaine, on est toujours couverts mais un peu moins. Avec le prix du moment, on aurait à ce stade un surcoût pour la seule électricité de 1,6 à 1,7 milliard », a détaillé le PDG de SNCF Voyageurs. La moitié de cette facture devra être compensée par les régions, en charge des TER et du Francilien pour l'Ile-de-France. Ce qui représente « plusieurs dizaines de millions par an pour chacune des régions ». Quant à l'autre moitié, elle revient directement à SNCF Voyageurs puisqu'il s'agit des TGV.

Hausse potentielle de 10% sur les prix des billets

Est-ce que cette augmentation sera répercutée sur les usagers ? « Si on répercutait directement (cette hausse) sur le coût du billet, on serait amené à augmenter les billets de TGV de 10% », a annoncé le dirigeant. Qui assure que pour le moment, « on n'a pas encore décidé ce qu'on allait faire ». Le prix de l'électricité est une chose, mais l'entreprise est aussi confrontée à une hausse généralisée de ses coûts : « Rassurez-vous, on ne répercutera pas 100% des coûts sur les clients ».

La SNCF représente de 1 à 2% de la consommation nationale d'électricité, avec un total de 6 TWh par an. Au vu du contexte actuel et des prévisions et de la mise en œuvre du plan de sobriété, on pourrait penser que l'entreprise prévoit la suppression de trains : il n'en est cependant pas question.



Tags : SNCF

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook