Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Samsung : forte baisse du bénéfice en raison du Galaxy Note7





Le 27 Octobre 2016, par

Samsung paie le prix fort pour la catastrophe industrielle qu'a été le Galaxy Note7. Les résultats du troisième trimestre montre une baisse significative du bénéfice opérationnel du constructeur, de 30%.


Le résultat opérationnel du groupe d'électronique s'établit, pour la période de début juillet à fin septembre, à 5 200 milliards de wons (4,1 milliards d'euros). Samsung avait pris la peine de préparer les esprits en revoyant ses prévisions de résultat à la baisse. La principale raison de ce repli significatif tient en un produit : le Galaxy Note7.

Le smartphone lancé cet été a connu un premier rappel massif (2,5 millions d'unités) après des dizaines de cas de combustion spontanée, sans doute issues de malfaçons dans la batterie. Mais les modèles de remplacement ont eux aussi commencé à prendre feu : Samsung a donc décidé d'arrêter la production et la commercialisation du produit, et de lancer un second rappel, définitif celui-là. Tout cela a coûté cher, que ce soit de manière opérationnelle, ou pour l'image de marque du groupe.

Les actionnaires, lors de l'assemblée générale de l'entreprise, ont voté pour faire entrer J. Y. Lee au conseil d'administration. Son père, Lee Kun-hee, est à la tête de Samsung mais il a subi une attaque cardiaque il y a deux ans et depuis, il est alité. L'entreprise tentaculaire a depuis toutes les difficultés pour retrouver une direction forte. L'hériter présomptif sera-t-il à la hauteur de la mission ?


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : samsung

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

















Rss
Twitter
Facebook