Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Sans contact : le plafond des paiements passera à 30 euros





Le 28 Septembre 2017, par

Le paiement sans contact est de plus en plus utilisé en France pour les petits montants : sa limite, décidée par les banques afin d’éviter les risques de fraude, est de 20 euros. Du moins, c’était le cas jusqu’à présent puisqu’il va augmenter à partir du 1er octobre 2017. De quoi lui permettre une adoption encore plus massive.


cc/pixabay
cc/pixabay
Le paiement sans contact permet de payer des montants jusqu’à 20 euros sans avoir besoin d’insérer la carte de crédit dans le lecteur ni besoin de taper le code de cette dernière. Les paiements sont donc facilités et rendus plus rapides. Mais cette absence de nécessité du code de la carte bancaire entraîne un risque : qu’une personne malintentionnée ayant pu prendre possession de la carte ne paye des produits avec elle.

C’est la raison pour laquelle la limite de paiement sans contact a été fixée à 20 euros : en cas de vol de carte bancaire le voleur ne peut acheter que très peu sans le code. Et cette limite est intégrée à la carte bancaire elle-même si bien qu’il est impossible de l’outre-passer.

Selon Le Parisien, les banques ont décidé qu’il était temps d’augmenter cette limite de paiement en France. De 20 euros, elle passera à 30 euros le 1er octobre 2017. De quoi permettre de payer plus de produits et de quoi soutenir la croissance des paiements sans contact qui ont explosé entre juillet 2016 et juillet 2017 : +112 %.

Le nouveau plafond de paiement prendra néanmoins quelque temps à entrer dans les mœurs : le plafond étant intégré à la carte bancaire, le plafond de 30 euros ne pourra être utilisé que par les personnes ayant obtenu une nouvelle carte à partir du 1er octobre 2017. Et seulement si leur banque adopte le changement. 


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque










Rss
Twitter
Facebook