Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Santé : vers une forte hausse des tarifs des consultations médicales





Le 5 Juin 2024, par Paolo Garoscio

Dès le mois de décembre 2024, le coût des consultations chez les médecins généralistes en France augmentera. Une revalorisation des tarifs qui fait suite à un nouvel accord entre l'Assurance-maladie et les syndicats de médecins libéraux, après une longue période de négociations. En contrepartie de ces augmentations tarifaires, les médecins se sont engagés à adopter des pratiques visant à réduire les coûts globaux de la santé.


Quelles hausses de prix pour les consultations médicales ?

Les négociations entre les syndicats de médecins libéraux et l'Assurance-maladie ont duré plus d'un an et demi, aboutissant enfin à un accord qui prévoit une hausse des tarifs des consultations. Ce nouvel accord, signé début juin 2024, doit entrer en vigueur à la fin de l'année 2024.

Le tarif de base pour une consultation chez un médecin généraliste passera de 26,50 euros à 30 euros. Cette augmentation représente une hausse de 13%, visant à compenser en partie la perte de pouvoir d'achat des médecins libéraux. Malgré cette revalorisation, le reste à charge pour les patients bénéficiant de l'Assurance-maladie et d'une complémentaire santé restera stable à 2 euros. Mais pour les 2,5 millions de Français sans complémentaire santé, l'augmentation des tarifs se traduira par une hausse du reste à charge.

Hausse des tarifs des spécialistes et nouvelles consultations longues


Les tarifs des consultations chez plusieurs spécialistes connaîtront également des augmentations notables. Par exemple, le coût d'une consultation chez un neurologue ou un psychiatre passera de 51,70 euros à 55 euros, puis à 57 euros à partir de juillet 2025. Pour les consultations pédiatriques obligatoires, les prix seront ajustés à 54 euros en décembre et à 60 euros en 2025, selon le type d'examen et l'âge du patient. Les consultations chez les gynécologues médicaux passeront de 31,50 euros à 37 euros en décembre, et à 40 euros en juillet 2025.

Une innovation de cette convention est l'introduction de la "consultation longue" pour les patients âgés de plus de 80 ans, facturée 60 euros. Cette consultation, réservée aux situations spécifiques telles que la sortie d'hospitalisation, la révision des ordonnances de médicaments ou la préparation du dossier pour l'allocation personnalisée d'autonomie (APA), vise à offrir un suivi médical plus complet et personnalisé aux personnes âgées.

 




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook