Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Saudi Aramco signe la plus grosse IPO de l’histoire





Le 6 Décembre 2019, par

Le succès est là, même s’il n’est pas aussi imposant que ce qu’espérait le prince héritier d’Arabie Saoudite, Mohammed ben Salmane. Le géant pétrolier du pays, Saudi Aramco, a signé la plus grosse introduction en Bourse de l’histoire, dépassant le précédent record du géant du e-commerce chinois AliBaba. Elle devient également la première capitalisation boursière du monde.


1,5% du capital proposé à la Bourse

Pixabay/ drpepperscott230
Pixabay/ drpepperscott230
L’opération, qui a mis des années à se concrétiser, est un véritable succès pour Saudi Aramco : l’entreprise n’a proposé que 1,5% de son capital en Bourse, sur la Tadawul, l’indice de référence de Ryad, et a réussi malgré tout à lever 25,6 milliards de dollars. Ainsi faisant, le géant du pétrole réussit la plus grosse introduction en Bourse de l’histoire ; le précédent record, de 25 milliards de dollars, était détenu par Alibaba qui s’était introduite en Bourse, à Wall street, en 2014.

Malgré tout, le prince héritier Mohammed ben Salmane espérait mieux : il voulait que son entreprise réussisse l’exploit d’être valorisée de 2.000 milliards de dollars. C’est un échec : selon des sources proches du dossier contactées par l’AFP jeudi 5 décembre 2019, la valorisation finale de Saudi Aramco ne serait « que » de 1.700 milliards de dollars après l’opération.

Saudi Aramco : l’entreprise de tous les records

L’introduction en Bourse de Saudi Aramco n’est pas seulement la plus importante de l’histoire : elle permet à l’entreprise de devenir la première capitalisation boursière, loin devant les géants de la high-tech Microsoft (1.140 milliards de dollars) et Apple (1.170 milliards). Le groupe est, de plus, l’entreprise qui réalise le plus important bénéfice net du monde : 111 milliards de dollars en 2018.

L’opération d’introduction en Bourse se concrétisera le 12 décembre 2019, première journée d’échanges pour les actions. L’action vaudra alors 32 riyals sur le Tadawul, soit 7,68 euros, le haut de la fourchette fixée entre 30 et 32 riyals.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"













Rss
Twitter
Facebook