Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Sécheresse, canicule : les assureurs font les comptes





Le 27 Juillet 2019, par François Lapierre

La canicule qui frappe la France et une bonne partie de l'Europe ces dernières semaines a des conséquences très concrètes pour les assureurs. Les indemnisations versées dans les cas de sécheresse ne cessent d'augmenter.


La Fédération française de l'assurance (FFA) a fait les comptes : chaque année, le niveau des indemnisations liées aux dégâts provoqués par la sécheresse et la forte chaleur est de 700 à 900 millions d'euros. Stéphane Pénet, le directeur des assurances de biens et de responsabilités au sein de la FFA, explique que depuis une dizaine d'années, le constat est celui d'une augmentation « assez sensible » dans les indemnisations versées du fait des aléas naturels. « Ce que nous disent aujourd’hui les climatologues, c’est que la sécheresse va être le sinistre dont le coût va croître le plus rapidement dans les prochaines années », poursuit-il.

Les agriculteurs en particulier sont directement touchés par ces épisodes de sécheresse de plus en plus fréquents et réguliers. Pour couvrir leurs exploitations des risques liés aux fortes chaleurs, les assurances ont mis au point un contrat « multirisques climatiques ». Moins d'un tiers des agriculteurs ont souscrit à ce type de protection, qui a toutefois deux défauts : aucune couverture pour la perte de qualité de la récolte, et pas de protection non plus lors des interdictions d'irriguer annoncées régulièrement par les pouvoirs publics.

Par ailleurs, les assurances sont de plus en plus amenées à indemniser des particuliers qui souffrent de plus en plus des épisodes de canicule. Les contrats d'assurance santé et les contrats de prévoyance contiennent des dispositions en la matière. Et puis les assureurs doivent également indemniser dans le cadre des catastrophes naturelles inscrites dans les garanties des assurances multirisques habitation. « le poids des dommages causés par les aléas naturels va pratiquement doubler ces 25 prochaines années, par rapport aux 25 dernières années », précise Stéphane Pénet.



Tags : canicule

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook