Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Sécurité routière : toujours plus de radars en France





Le 9 Octobre 2016, par

Les pouvoirs publics entendent réduire le nombre de morts sur les routes. L'objectif est de ne pas dépasser 2 000 morts d'ici 2020. Une gageure, quand on sait qu'il y a eu 3 461 personnes qui ont perdu la vie l'an dernier…


Cela sera d'autant plus difficile que le nombre de morts a augmenté de plus de 30% en septembre. Une des solutions imaginées par l'État est de multiplier les radars sur les bords des routes. Dans le projet de loi de finances 2017 consulté par Les Echos, l'État va ajouter 150 radars en 2017, ce qui en portera le nombre à 4 600 appareils. Et ce n'est pas terminé, puisqu'en 2018 ce nombre sera porté à 4 700 radars.

Les pouvoirs publics veulent aussi augmenter les chances de « flasher » un maximum de contrevenants, avec des radars capables de distinguer les vitesses des camions et des véhicules particuliers, ainsi que des radars à double-sens et des modèles autonomes. Sont notamment visées les zones accidentogènes comme les chantiers. 

Cette accélération du volume de radars en France aussi (et surtout ?) pour effet d'augmenter les recettes tirées des amendes. Cette année, l'État en a retiré 672 millions d'euros ; en 2017, les recettes seront de 844 millions d'euros, soit une hausse confortable de 25%. Une somme inédite depuis 2002 et l'installation des premiers radars en France.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook