Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Ségolène Royal ne veut pas du 49.3 pour le projet de loi sur le travail





Le 21 Février 2016, par Olivier Sancerre

Le gouvernement ira-t-il jusqu’à employer le 49.3 pour faire voter sans débat son projet de loi sur la réforme du code du travail ? Myriam El Khomri, la ministre du Travail, ne l’a pas dit explicitement, mais la crainte demeure.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Myriam El Khomri veut » convaincre » les parlementaires, mais dans une interview aux Échos, elle précise aussi que le gouvernement « prendrait ses responsabilités » pour faire passer le texte. Une allusion à peine voilée au 49.3 déjà utilisé par Manuel Valls pour la loi Macron. Et un cauchemar pour une partie des députés et de la gauche en général qui estiment que le nouveau texte détricote les droits des salariés.

Les dissensions existent aussi au sein même du gouvernement. Ségolène Royal, la ministre de l’Écologie, a déclaré lors du Grand Débat d'Europe 1-Le Monde-iTELE qu’il était « regrettable » de vouloir réformer le pays « avec des tensions ». « On réforme un pays avec détermination, on réforme un pays avec imagination en secouant les tabous, les lobbies de toute nature, les conservatismes ».

Une pierre dans le jardin de Manuel Valls, à qui l’on prête la volonté de passer en force sur ce projet de loi, alors que François Hollande serait plutôt partisan du dialogue. Mais au vu des modifications profondes du projet de loi El Khomri, il faudra sans doute plus que des discussions pour parvenir à un compromis.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook