Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Selon les Français, une personne seule a besoin de 1 760 euros par mois pour vivre





Le 7 Septembre 2019, par Olivier Sancerre

Pour vivre décemment, les Français estiment qu'il faudrait à une personne seule avoir des revenus de 1 760 euros par mois. Mais le seuil de pauvreté est bien plus bas…


La perception qu'ont les Français de la pauvreté n'est pas raccord avec la réalité. Le dernier baromètre de la Drees, la Direction de la recherche, des études de l'évaluation et des statistiques, montre que pour les personnes interrogés, une personne seule doit gagner 1 760 euros par mois pour vivre. Mais dans les faits, le seuil de pauvreté est bien moins élevé : il s'établit en effet à 1 026 euros pour une personne seule. L'écart entre la réalité et la perception est de 71%… Cette différence se perçoit également dans le sentiment de pauvreté : en fin d'année dernière, ils étaient 18% à s'estimer pauvres, une hausse importante alors que ce sentiment était partagé par 13% des Français les années précédentes.


Dans les faits, le taux de pauvreté dans la population française s'établit à 14%. Un taux qui a progressé de 0,7 point entre 2006 et 2016. Le différentiel entre la réalité et la perception s'explique notamment par la crise des « gilets jaunes », qui a tendu un miroir parfois déformant devant les yeux de bon nombre de Français. Un tiers des ouvriers s'estiment pauvres, 90% d'entre eux pensant même que la situation va se détériorer à l'avenir. Un Français sur quatre dit d'ailleurs qu'il pourrait tomber dans la pauvreté dans les cinq prochaines années.

8,8 millions de Français étaient en situation de pauvreté fin 2016, dont 3 millions d'enfants. En 2017, les pouvoirs publics ont distribué aux 4,22 millions de personnes allocataires d'un minimum sociale des prestations non contributives (pas de cotisations sociales versées au préalable) qui se sont montées à 81 milliards d'euros en 2016. Ces prestations représentent 42% du revenu disponible des ménages pauvres, soit l'équivalent de 345 euros par mois (dont 14% pour les minima sociaux et les aides au logement, 11% pour les prestations familiales). 



Tags : pauvreté

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum












Rss
Twitter
Facebook