Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Semi-conducteurs : la pénurie frappe de plein fouet l’industrie automobile





Le 12 Février 2021, par Paolo Garoscio

C’est une mauvaise nouvelle dont les constructeurs automobiles se seraient bien passés, eux qui voulaient faire de 2021 l’année de la relance après l’année 2020 qui a vu les ventes s’écrouler de près de 30%. Pour cause de pénuries de composants électroniques, de nombreuses usines sont à l’arrêt en ce début d’année 2021…


Pénurie de composants électroniques : un concours de circonstances

Pixabay/MustangJoe
Pixabay/MustangJoe
Le coup dur n’est pas totalement la faute de l’industrie automobile, mais bien une première conséquence de la Covid-19 et la crise sanitaire. La demande de composants électroniques, notamment de puces, a explosé en 2020 et continue à être très élevée en 2021, du fait du télétravail et de la demande en matériel informatique.

Forcément, ça se répercute sur l’ensemble de la chaîne de production et sur la priorité qui est faite aux commandes passées. Or, selon le ministère de l’Industrie, c’est là où les constructeurs automobiles ont été pris de court : face à un marché en forte baisse en 2020, ils n’auraient pas assez commandé pour 2021, ni auraient anticipé une reprise de la demande plus forte qu’attendu. Moins de produits disponibles, moins de commandes et plus de demande, voilà qui a créé les conditions de la pénurie qui frappe le secteur.

Une situation qui pourrait durer des mois

Les premiers effets de la pénurie se sont fait sentir en Europe comme aux États-Unis : l’usine Renault de Sandouville a été mise à l’arrêt quelques jours la semaine du 8 février 2021. La Fédération des Industries des Équipements pour Véhicules (FIEV) estime même que la production mondiale de voitures pourrait être amputée de plus de 500.000 unités en 2021, voire 1 million.

L’inquiétude est arrivée au pus haut sommet de l’État en France, où Bercy déclare suivre la situation, mais également aux États-Unis : le nouveau gouvernement de Joe Biden a annoncé vouloir prendre des mesures pour débloquer la situation, alors que General Motors a annoncé la mise à l’arrêt de trois usines sur le territoire nord-américain pour au moins l’ensemble du mois de février 2021.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Islamo…quelque chose…oui, mais quoi ?

In-house Shadow Cabinet : Un cabinet fantôme au sein des comités stratégiques

La Corporation des Incertitudes : La Génétique Managériale des Conquérants

Faut-il nationaliser Sanofi ?

Décryptage Stratégique de la Pensée Sun Tzu

Merci Donald !

Schoolab Entreprise à Mission ou comment concilier Business et enjeux sociétaux

Violence policière est fait divers













Rss
Twitter
Facebook