Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Shinzo Abe baisse l’impôt sur les sociétés au Japon





Le 13 Juin 2014, par

Le gouvernement japonais a pris une décision importante pour relancer son économie, le Japon traversant une dure crise depuis quelques années : l’impôt sur les sociétés, notamment les grandes entreprises, va baisser pour s’aligner sur la moyenne de l’OCDE. Une nouvelle qui devrait relancer la croissance au pays du Soleil Levant.


cc/flickr/prime minister's office
cc/flickr/prime minister's office
Jusqu’à présent le Japon était l’une des grandes puissances économiques à l’Impôt sur les sociétés (IS) le plus élevé au monde. Le taux d’imposition était de 36% bien au-dessus de la moyenne de l’OCDE (24,1%) et de la moyenne d’Asie (21,91%). Mais ce ne sera plus le cas.
 
Cette réforme entre dans le cadre des « Abenomics » série de réformes économiques importantes lancées par Shinzo Abe, Premier ministre japonais, pour relancer l’économie du pays. Aucun taux n’a toutefois été encore défini précisément, seule l’annonce d’une baisse qui devrait porter l’impôt sur les sociétés en dessous de la barre des 30% a été faite.
 
« Des membres du secteur privé du conseil économique et budgétaire du gouvernement ont proposé de ramener le taux de l’IS à 25% » a déclaré le Premier ministre. Le but, annoncé, est simple : « soutenir la croissance ».
 
Cette annonce ne fera guère plaisir aux industriels français qui continuent de payer un des taux les plus élevés au monde : 33,33%. Avec cette annonce du gouvernement japonais, d’ailleurs, la France devient la grande puissance économique (parmi les 5 premières puissances mondiales) au taux d’imposition sur les sociétés le deuxième le plus élevé au monde, battu seulement par le taux des Etats-Unis.
 
Pire encore, le taux français devient le plus élevé des grandes puissances pour les entreprises réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 50 000 euros comme, par exemple, 66% des sites de e-commerce français selon la Fédération e-commerce et vente à distance (FEVAD).
 


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook