Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Smartwatch : à l’heure de la publicité au poignet





Le 25 Mars 2015, par

Le lancement de la commercialisation de l’Apple Watch, qui débutera le 24 avril, sera particulièrement suivi non seulement par les premiers utilisateurs du produit, mais aussi par les annonceurs. Cette nouvelle surface très intime, posée à même le poignet, est en effet l’endroit rêvé pour afficher de la publicité ciblée.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Et la publicité, c’est le nerf de la guerre pour le marché des smartwatchs. Google, qui en a fait le cœur de son redoutable modèle économique, va sans aucun doute vendre les données confidentielles des utilisateurs d’Android Wear, sa plateforme vestimentaire connectée concurrente de l’Apple Watch.

Mais Apple a un modèle économique un peu différent de celui de son rival. Le constructeur californien vend d’abord et avant tout du matériel, et pas des informations de localisation, d’âge ou d’intérêt. Les annonceurs pourraient donc avoir quelques difficultés à bien cerner les utilisateurs de la montre connectée, même si Apple a mis un peu d’eau dans son vent récemment en termes de publicité ciblée.

Surtout, les annonceurs et les agences média se doivent de définir le bon angle d’attaque. Pas question en effet de bombarder les porteurs de l’Apple Watch avec des publicités intrusives qui finiront rapidement par agacer les consommateurs : rien n’est plus énervant que de se voir inonder de propositions commerciales sans intérêt au poignet… C’est pourquoi les annonceurs doivent offrir du service plutôt que de la réclame bête et méchante. Encore faudra t-il qu’Apple le veuille bien.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : apple, publicité

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement
















Rss
Twitter
Facebook