Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Sodexo s'intéresse à la restauration individuelle





Le 11 Janvier 2018, par Olivier Sancerre

Sodexo, le leader mondial de la restauration collective, met un pied sur le marché naissant de la restauration individuelle « virtuelle ». Le groupe, qui fournit aussi des services de conciergerie et de maintenance, est entré au capital de la start-up FoodChéri.


FoodChéri a été fondé en 2015. L'entreprise propose aux particuliers — notamment le midi dans les bureaux — toutes sortes de plats qui sont préparés au sein d'une cuisine de Montreuil en Seine-Saint-Denis. Charge en suite à des prestataires de transports de livrer les commandes aux clients. Le volume est de 50 000 plats environ chaque mois, un marché (surtout parisien) qui prend de l'ampleur : le créneau est aussi occupé par Frichti, une start-up elle aussi née la même année qui emploie 300 personnes.

Sodexo est le grand spécialiste de la restauration collective en entreprise. Avec cette participation majoritaire dans FoodChéri, le groupe met donc un pied sur le secteur de la restauration individuelle. « Avec FoodChéri, nous élargissons notre offre de repas à des PME et TPE que nous ne captions pas. Nous allons bien évidemment garder la marque FoodChéri et nous laisserons à ses équipes une liberté opérationnelle et de gestion », explique la directrice du numérique chez Sodexo, Belen Moscoso Del Prado.

Sodexo entend porter son attention sur les travailleurs urbains, ceux-là même qui n'ont pas à leur disposition de cantine d'entreprise. Plutôt que d'aller chercher une salade à la boulangerie du coin, ces salariés font de plus en plus appel à ces services de restauration. Deliveroo est bien connu sur ce marché, mais le principe est un peu différent puisque le service va chercher les plats dans les restaurants partenaires ; FoodChéri les cuisine. L'entreprise a d'ailleurs l'intention de se lancer ailleurs en France.



Tags : Sodexo

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Schoolab Entreprise à Mission ou comment concilier Business et enjeux sociétaux

Violence policière est fait divers

Marie Legrand, directrice générale d'Audio 2000 : "Audio 2000 s'est construit autour des valeurs de professionnalisme, d'innovation et d'accessibilité "

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute













Rss
Twitter
Facebook