Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Soldes d’été : vers une nouvelle déception





Le 2 Août 2015, par

La canicule du mois de juillet n’a pas permis aux commerçants et aux grandes enseignes de multiplier les ventes durant la période des soldes d’été. Débutés le 24 juin et se terminant mardi 4 août, ces soldes ne sont plus le « booster » de chiffre d’affaires habituel.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Et ce recul, débuté il y a quelques années, n’est pas prêt de s’arrêter. Internet et ses ventes privées sont en effet passées par là, organisées par les mêmes commerçants qui déplorent aujourd’hui un manque d’intérêt des soldes… Les clients en tout cas ne se sont pas bousculés devant les enseignes, malgré la chaleur intense du mois de juillet.

La canicule a certes poussé les consommateurs dans les centres commerciaux climatisés, mais surtout pour acheter des articles peu chers comme des shorts ou des débardeurs. Dans les petites villes, les commerces sans clim’ ont été boudés par la clientèle qui a préféré rester chez elle.

Trois semaines après le lancement des soldes, l’Institut français de la mode accusait une baisse des recettes de 3%. Et malgré les démarques successives, il y a fort à parier que cette année encore, les ventes auront reculé. Seuls les commerçants parisiens ont noté une « certaine embellie » : 55% d’entre eux, interrogés par la Chambre de commerce et d’industrie de Paris-Ile de France, se disent en effet satisfaits de l’activité enregistrée ; ils étaient 44% en 2014.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : commerce, soldes

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook