Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Soldes d’hiver : les commerçants demandent l’ouverture pour les 4 dimanches





Le 20 Janvier 2021, par Paolo Garoscio

Mercredi 20 janvier 2021, c’est le début des soldes d’Hiver en France. Une période de promotions attendue par les consommateurs, qui se double cette fois d’une nécessité pour les commerçants : celle de renflouer leurs caisses et d’écouler leurs stocks. Durement touchés par les fermetures et la crise sanitaire en 2020, ils espèrent relancer la consommation et retrouver les clients durant cette période.


Les soldes d’hiver commencent… sous couvre-feu

Pixabay/webandi
Pixabay/webandi
Initialement prévus pour le début du mois de janvier 2021, comme chaque année, les soldes d’hiver ont été reportés à la suite de la demande des commerçants. Le gouvernement a accordé un délai de quelques semaines, repoussant de fait le début au mercredi 20 janvier 2021. Particularité de ce délai : les soldes d’hiver commencent, en 2021, le même jour dans toute la France, alors qu’en temps normal les départements frontaliers avec l’Allemagne débutent les promotions quelques jours plus tôt.

Sauf que ce que personne ne pouvait prévoir, c’était qu’entre temps la situation sanitaire n’allait pas s’améliorer. Le gouvernement a donc dû décréter un couvre-feu à 18 heures sur tout le territoire, en vigueur depuis samedi 16 janvier 2021, ce qui risque de poser quelques problèmes aux potentiels clients : ils ne peuvent pas se rendre dans les magasins après leur journée de travail, devant obligatoirement être chez eux avant 18 heures.

Ouvrir le dimanche pour lisser l’affluence ?

Face à cette problématique, l’Alliance du Commerce, qui regroupe certains commerçants de France, a donc une nouvelle fois appelé le gouvernement à réagir. Elle demande que les commerçants soient autorisés à ouvrir les quatre dimanches des soldes. Une autorisation d’ouverture le dimanche, sur demande à la préfecture, est déjà possible pour tout le mois de janvier 2021 : l’Alliance du Commerce espère donc qu’elle sera étendue aux premiers week-ends de février 2021.

L’objectif est double : outre permettre aux Français de se rendre dans les magasins le dimanche, donc de s’y rendre malgré le couvre-feu, l’idée est aussi de lisser l’affluence dans les magasins. Le risque, autrement, est que les Français s’amassent dans les commerces le samedi, seule journée durant laquelle ils peuvent, de fait, faire leur shopping.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook